Pili-pili (piment)

Pili-pili (piment) : Le pili-pili (mot venant du swahili pili-pili qui signifie « piment, poivre ») est un petit piment rouge (famille des Solanacées – botanique : Capsicum frutescens), à saveur brûlante et piquante.
Il est également appelé :
– piri-piri,
– jindungo,
– maguita-tuá-tuá,
– ndongo,
– nedungo.
Ce piment est très utilisé au Sénégal, en République Démocratique du Congo, à La Réunion, au Portugal, au Brésil, en Angola comme piri-piri.
Le terme pili-pili désigne le piment fort dans les langues bantoues, notamment en lingala « pili-pili » signifie piment et beaucoup d’autres langues subsahariennes (alors écrit sans trait d’union). Le pilipili est un ingrédient des cuisines tanzanienne et kényane.
Pilé avec des graines de courge et de la pulpe de tomate, il constitue l’élément de base des rougails et de nombreuses sauces. En Afrique et Afrique du Nord, le pili-pili accompagne plats de semoule, foutou, viandes et galettes, tandis que les dops (sauces à la banane, au piment, à la tomate et à l’oignon) relèvent le porc et le mouton.
Il est également utilisé dans les sauces pour pizza à base d’huile.
Le piment pili-pili est à l’échelon 16/27 de l’échelle de Scoville.