Prune de kakadu

Prune de kakadu : La prune de kakadu (Nom botanique : Terminalia ferdinandiana), aussi connue sous les noms de Gubinge ou Murunga ou encore Billy Goat Plum ou kakata plum en anglais). Elle est issue d’un arbre à fleur de la famille des Combretacées, natif d’Australie où il est largement répandu dans les bois depuis le Kimberley jusqu’à l’est de la Terre d’Arnhem.
Son fruit, la prune de kakadu, possède la plus grande teneur en vitamine C (cinquante fois supérieure à celle d’une orange) de tous les fruits. Il est aussi très riche en anti-oxydants.
Description : Le prunier de kakadu est un arbre élancé, de taille petite à moyenne pouvant atteindre jusqu’à 14 m de hauteur, à l’écorce écailleuse tachetée de crème, vert, gris, orange, jaune et aux feuilles simples opposées, lancéolées, vert gris. Les fleurs sont petites, d’un blanc crémeux, parfumées et situées à l’aisselle des feuilles vers l’extrémité des branches. La floraison a lieu de septembre à décembre (printemps austral et été).
La prune de kakadu est un fruit vert-jaune, d’environ 2 centimètres de long et 1 centimètre de diamètre, de la taille d’une amande avec une courte pointe à l’extrémité, et contient une grosse graine. Elle mûrit à partir de mars.
Elle se déguste fraîche, en jus ou en sorbet.
Dans la culture populaire : Dans la comédie Santa et Cie, film français d’Alain Chabat sorti en 2017, le père Noël est à la recherche de prunes de Kakadu pour guérir ses lutins.