Rave

Rave : Une rave est la racine arrondie de diverses plantes potagères de la famille des Brassicacées, riche en eau, dont les usages culinaires sont les mêmes que ceux des navets longs (chou-rave, navet, rutabaga, etc.).
Le mot rave est donc le nom commun à plusieurs espèces variées, c’est un nom vernaculaire ambigu désignant en français certaines plantes potagères cultivées pour leur racine comestible.
On peut citer :
– la rabiole, une plante dont la racine est une sorte de gros navet qui est rond, large et aplati, commune dans beaucoup de régions de France, surtout en Limousin.
– la rave, une plante potagère dont la racine est longue, d’un rouge foncé, tendre, succulente, cassante, et bonne à manger.
– la rave ou navet – Brassica rapa subsp. rapa dont :
Rave d’Auvergne hâtive à collet rouge : sorte de navet légume
Rave d’Auvergne : sorte de navet fourrager
Rave du Limousin : sorte de navet fourrager.
– la betteraveBeta vulgaris
– le brocoli-rave – Brassica ruvo
– le céleri-raveApium graveolens
– le chou-rave – Brassica oleracea var. gongylodes

La rave salée est un plat cuisiné, spécialité de Franche-Comté. La légende raconte que des graines de raves ont été ramenées des campagnes napoléoniennes par un habitant d’Audincourt, donnant leur surnom aux habitants : les Croque-Raves.
La rave est râpée, fermentée et salée pour être conservée tout l’hiver par lacto-fermentation comme la choucroute. Les raves salées sont couramment cuisinées avec de la saucisse de Montbéliard et diverses charcuteries fumées de Franche-Comté.