Véronique

Véronique : Les véroniques (famille des Scrophulariacées – Nom botanique : Veronica) sont un genre de plantes herbacées annuelles ou pérennes comptant plus de 200 espèces à travers le monde, originaires de Nouvelle-Zélande, Australie, Nouvelle-Guinée, et Amérique du Sud dont il existe de nombreuses espèces comestibles.
La plante doit son nom à sainte Véronique, qui aurait recueilli un linge portant les traits du Christ et aurait, grâce à ce linge, guéri l’empereur Tibère de la lèpre. Or, la véronique officinale (Veronica officinalis) était utilisée autrefois en application sur les plaies des lépreux (d’où son nom familier d’herbe-aux-ladres). Pierre Fournier rapporte dans Les quatre flores de France que la fleur des véroniques était comparée au Moyen Âge à l’empreinte du Christ (verum icon, « vraie image ») car elle dessinait un visage rudimentaire avec les 2 anthères figurant les yeux.
La véronique officinale, surnommée « thé d’Europe », fut proposée dès le début du XVIIIe siècle comme succédané du thé.
La véronique cresson de cheval (Veronica beccabunga L.), que l’on confond souvent avec le cresson, se sert crue en salade ou se cuisine comme l’épinard.