Azminu

Azminu : L’aziminu est une sorte de bouillabaisse corse à base de poissons de roche.
Ingrédients de l’aziminu : Les poissons de roche pêchés en Corse sont divers et variés. Une bonne base pour ce mets nécessite : dorade, merlan, mulet, mostelle, ombre, rascasse, rouget, saint-pierre, grondin et turbot. A l’instar de la bouillabaisse marseillaise, de la langouste peut se glisser royalement parmi les poissons, ou, plus modestement, de grosses crevettes royales, de même que des petits crabes et seiches, voire, des moules pour la décoration ».
Préparation : Les poissons écaillés sont mis à cuire dans un bouillon, auquel il a été ajouté des herbes de Provence et des aromates (fenouil, laurier, thym, persil, safran, sel, poivre). L’ensemble est arrosé d’huile d’olive corse et parfumé avec un verre de pastis local.

Service de l’aziminu : La cuisson finie, les poissons sont dressés sur un plat à part, et le bouillon est présenté dans sa cocotte de cuisson. À l’exemple de la bouillabaisse, ce mets se sert en deux temps, « la soupe précédant le service des poissons ». Les tranches de pain rassis, ou les croûtons dorés, frottés à l’ail, peuvent être recouvert d’aïoli ou de rouille avant d’être mouillés de bouillon.

Accord du sommelier : Un vin rosé s’accorde parfaitement avec les vins de l’île tel que le patrimonio, le figari ou le sartène. À défaut, les rosés de Provence feront un mariage heureux : baux-de-provence, bandol, bellet, cassis, côtes-de-provence Fréjus et coteaux-d’aix-en-provence.