Babka (cuisine polonaise)

Babka (cuisine polonaise) : Le babka ou bobka (en polonais vieille femme ou grand-mère) est un gâteau originaire de l’Europe de l’Est.
Il ressemble au kouglof alsacien. La recette est toujours d’actualité en Pologne comme dans la diaspora polonaise, et notamment à New York et à Montréal. On peut éventuellement la retrouver dans les territoires de l’actuelle Russie, mais il est à noter que le royaume de Pologne allait à une époque de son histoire jusqu’à Kiev et, après la Seconde Guerre mondiale, a perdu une grande partie de ses territoires à l’Est.
Étymologie : Le nom polonais, biélorusse ukrainien et russe signifie grand-mère et désigne la forme de la pâte, un grand cylindre, avec des ondulations ressemblant aux plis d’une jupe.
Recette chrétienne : Le babka est un gâteau fabriqué traditionnellement en Europe de l’Est. Il est habituellement servi le dimanche de Pâques en Pologne, en Bulgarie, en Macédoine et en Albanie, et pour les grandes fêtes (Noël, Pâques, Nouvel An, Pentecôte) en Roumanie. Selon la recette originale, il n’a pas de remplissage, et est recouvert d’un glaçage à la vanille ou au chocolat et décoré d’amandes ou de fruits confits, et parfois parfumé avec du rhum.
Recette juive : Une autre version de babka, le kranz, est associée à la tradition juive européenne orientale. Les fruits confits sont remplacés par de la cannelle ou du chocolat et il est généralement garni de streusel.
Un gâteau semblable, le kokosh, est également populaire dans les boulangeries juives. Il contient également du chocolat et de la cannelle, mais il est plus petit que le babka et ne contient pas de streusel.