Beaucaire

Beaucaire : « Beaucaire » est, en cuisine classique, le nom donné à diverses préparations qui rappellent la cuisine provençale et où le céleri est présent. Ce céleri figure encore à Beaucaire dans la salade traditionnelle du souper de Noël : céleri en branche et céleri-rave en julienne, avec endives, jambon et pommes acides, puis betteraves et pommes de terre en bordure.
La soupe Beaucaire se compose de chou, de poireau et de céleri (que l’on fait suer au beurre et qui sont ensuite mouillés d’un fond blanc de volaille parfumé au basilic et à la marjolaine) ; on la garnit d’orge perlé et de dés de foie de volaille, et on la sert avec du fromage râpé.
Quant à l’anguille Beaucaire, elle est désarêtée, garnie d’une farce de poisson, placée sur un lit d’échalotes, d’oignons et de champignons, et braisée dans un peu de vin blanc et de cognac.
Typique de la basse vallée du Rhône, le pain de Beaucaire est obtenu par une série de pliages très particuliers. Une fois façonné pour lui donner une forme rectangulaire, le pâton est fendu en son milieu.