Biscuit de Montbozon

Biscuit de Montbozon (pâtisserie) : Le biscuit de Montbozon est une spécialité de pâtisserie du village haut-saônois de Montbozon (région de Franche-Comté, dans l’est de la France).
D’après l’Inventaire du patrimoine culinaire de France, ce sont des « biscuits légèrement glacés de forme ovale et allongée (environ 8 cm de long) collés deux à deux. D’un poids d’environ 10 grammes. Composés de sucre, de farine et d’œufs avec un secret de fabrication. Couleur jaune paille. Peu sucré, parfum caractéristique de d’eau de fleur d’oranger et fondant en bouche. »
La recette a été transmise par un pâtissier de Louis XVI (qui eut le privilège de les goûter en premier), un certain Guichard, venu se réfugier à la Révolution française à l’hôtel de la Croix d’Or du village après l’exécution du roi. Avant de mourir, il révèle la recette à mademoiselle Prudhon, qui gère un commerce avec pâtisserie à côté de l’hôtel. La recette reste cachée jusqu’en 1856, date à laquelle elle est brevetée.
Le biscuit tient de son histoire singulière le slogan figurant sur ses boîtes : « Le roi des desserts, le dessert des rois ».
Il est toujours fabriqué par la biscuiterie Lanternier à Montbozon.

Biscuit de Montbozon