Bouchée

Bouchée : Une bouchée est un morceau ou une petite quantité d’aliment que l’on met dans la bouche en une seule fois.
En cuisine, la bouchée est une petite croûte de pâte feuilletée dont on garnit l’intérieur d’aliments en sauce (comme par exemple, la bouchée à la reine). Les bouchées sont habituellement servies en amuse-bouche. Elles sont ou froides ou chaudes.
En pâtisserie, c’est un petit four.
En confiserie, la bouchée de chocolat est un bonbon de chocolat fourré, une praline.
Les variantes de bouchées sucrées les plus courantes :
– Petit-four fait de coques en pâte à biscuit à la cuillère, cuites et évidées, puis garnies de crème pâtissière ou de confiture, assemblées deux par deux et recouvertes d’un fondant coloré.
– Bouchée au chocolat : confiserie à base de chocolat ou enrobée de chocolat.
Les bouchées fourrées : Très variées, elles se composent d’un intérieur (fondant coloré et parfumé, praliné, pâte d’amande, caramel mou, nougat, chocolat à la liqueur, fruit à la liqueur, ganaches diverses, pâte de fruits, etc.) enrobé d’une couverture en chocolat, très fluide à chaud et riche en beurre de cacao. (Voir Rocher, Truffe au chocolat).
Les bouchées moulées : Elles se composent d’une couverture de chocolat coulée dans un moule qui est immédiatement retourné pour ne laisser qu’une mince pellicule. L’intérieur est versé dans cette forme délicate, qui est aussitôt fermée par une mince couche de chocolat.

– Les bouchées salées : petite entrée individuelle, que l’on mange d’une bouchée, faite d’une croûte ronde en pâte feuilletée diversement garnie.
La bouchée à la reine : petit vol-au-vent (Voir Vol-au-vent) individuel garni de viandes blanches et de petites quenelles en sauce blanche. On suppose que la reine en lança la mode de ce plat, comme celle d’autres apprêts et gourmandises, car tous les chroniqueurs s’accordent à reconnaître son appétit.

Voir Bouchée à la reine et Cake pop.
Voir aussi Bouchée sous Argot de bouche