Brioche tressée de Metz

Brioche tressée de Metz : La brioche tressée de Metz (ou tordée), est une viennoiserie, jadis servie les jours de fêtes en Lorraine.
Sa renommée est très largement associée à la ville de Metz, où elle est davantage connue sous le nom de whete.
Ingrédients : La base de la brioche tressée se compose essentiellement de farine (env. 350 g), de beurre fondu (env. 200 g) et d’œufs (4), à laquelle on adjoint un soupçon de lait (env. 10 cL), de sucre (env. 20 g) et de levure de bière (15 g).
Préparation : La préparation de la brioche tressée se décompose en trois temps :
Faire un levain avec 50 g de farine et la levure de bière, puis laisser reposer une heure sous un torchon.
Constituer la base en mélangeant la farine, le beurre, les œufs et le lait jusqu’à obtention d’une pâte.
Ajouter le levain à la base, jusqu’à obtention d’un pâte bien lisse, puis laisser reposer 5 heures.
Tressage et cuisson : Le tressage de la brioche consiste à natter trois boudins de pâte, confectionnés à partir du partage de celle-ci en trois portions égales.
La cuisson ne doit pas dépasser 30 minutes, dans un four chauffé à 220°C.
Service : Traditionnellement, la brioche est amenée dès le dressage de la table, posée avec la serviette devant l’assiette des convives, froide avec de gros grains de sucre.
Voir Tresse au beurre.

Brioche tressée de Metz