Buccin (mollusque)

Buccin (mollusque) : Le buccin (mot venant du latin buccina ou bucina signifiant « trompette ») est un gros mollusque comestible (famille des Gastéropodes) des côtes de l’Atlantique. On consomme les buccins comme les bulots cuits et froids accompagnés de mayonnaise.
Les buccins, appelés bourgots au Québec ou Belot à Annecy, forment une famille de gastéropodes marins carnivores de l’ordre des Neogastropoda, dont le plus connu et consommé est le buccin commun, gros buccin ou bulot (Buccinum undatum) très souvent consommés dans les plateaux de fruits de mer.
Le buccin se tient sur un pied ventouse avec lequel il rampe. Quand il sort de sa coquille on aperçoit des petits tentacules positionnés entre ses yeux. Dans son dos il y a un tuyau (un siphon) qui sort, c’est par là qu’il respire. Sa coquille a une forme de cône enroulé et pointue. La coquille du bulot peut aller jusqu’à 15 centimètres pour le plus grand répertorié. Le plus tenace des bulots peut vivre jusqu’à 10 ans. Sa coquille lui sert d’abri, il peut y rentrer et fermer la « porte » avec un opercule. Tous les organes importants du bulot restent tout le temps dans la coquille c’est une façon de protéger les parties fragiles du gastéropode.
La coquille vide du buccin est souvent habitée par un bernard-l’ermite qui est un pagure, (crustacé de la famille des décapodes).
Le buccin est mangé par l’homme et pêché depuis longtemps ; il sert aussi comme appât pour pêcher toutes sortes de poissons. La pêche du buccin est réglementée, les pêcheurs doivent avoir une licence et attendre que les buccins atteignent 4,5 cm.
La pêche du buccin est protégée par l’IGP (Indication Géographique Protégée). On peut pêcher le buccin à marée basse ou en masse avec des casiers. La pêche a lieu la plupart du temps l’hiver. On le trouve principalement dans le nord de l’Atlantique.