Canard colvert

Canard colvert : Le canard colvert (Nom scientifique : Anas platyrhynchos), ou Canard mallard au Canada, est une espèce d’oiseaux de l’ordre des Ansériformes, de la famille des Anatidés et de la sous-famille des Anatinés. C’est certainement le plus connu et reconnaissable de tous les canards, du fait de l’existence de races de canards domestiques issues de cette espèce.
Le mâle des populations sauvages est aisément reconnaissable, pendant la période nuptiale, par sa tête d’un vert brillant (d’où son nom). Le reste du plumage est gris-brun à blanc, avec un miroir alaire bleu-violet ; le bec est jaune. Après la période nuptiale, à l’approche de l’été, il mue et prend son plumage éclipse (de couleur beige semblable à celui des juvéniles et des femelles) et perd ses rémiges (*). Il vit alors dans les roseaux et les hautes herbes. Un à deux mois plus tard environ, le mâle reprend son plumage nuptial.
(*) Rémige : Grande plume rigide de l’aile des oiseaux.

La femelle (bourre), un peu plus petite, a un plumage fauve, beige plus ou moins foncé, comme celui du jeune (halbran).
La femelle a le bec brun et le plumage plus terne beige tacheté de brun. Celui-ci ressemble à celui du Canard noir bien que généralement de teinte plus claire.
Le bec du mâle est jaunâtre ou verdâtre, plus ou moins taché de noir, et ses pattes sont rouge-orangé. Mâle, femelle et juvénile disposent d’un miroir iridescent bleu-violet bordé de barres blanches sur les ailes. La tête des canetons est plus orangée et il a une calotte, le dos, une barre sur l’œil et la face dorsale des ailes brun foncé, le poitrail blanc. Les races domestiques peuvent être complètement blanches, noires, vertes comme le Cayuga, ou d’apparence assez semblable à la population sauvage comme les Campbells. Les canetons domestiques sont le plus souvent complètement jaunes.

Le Colvert peut vivre jusqu’à 29 ans, mais vit en moyenne 5 ans.
Comme les autres canards, le Colvert cancane, caquète ou nasille. Le cri de la femelle est bruyant et rauque, celui du mâle plus doux.
Le colvert est le canard le moins farouche. Il s’acclimate facilement à la vie urbaine et craint peu l’homme. Il se reproduit fréquemment avec d’autres espèces (Canard noir qui habite l’Amérique, Canard pilet qui habite l’Europe ou son congénère le canard domestique), ce qui peut poser des problèmes de pollution génétique au sein des populations sauvages (et domestiques). Il est très grégaire en dehors des périodes de reproduction, et les femelles sont très fidèles aux mêmes territoires où elles retournent tous les ans.
La femelle colvert émet des séries de cancanements très reconnaissables et très audibles, des « couacs » de moins en moins forts, ces sons ressemblant cependant à ceux du Canard noir. Elle les émet lorsqu’elle désire attirer les autres colverts vers elle, et plus particulièrement ses canetons. Les mâles émettent des « kreep » et des « rab-rab ». Durant la période nuptiale, ils sifflent et grognent.
D’une manière générale on dit que les canards cancanent, canquettent et nasillent.
La femelle sait aussi éloigner les prédateurs du nid en simulant une blessure ; pour ce faire, elle bat des ailes et lance des cris rauque.
La femelle peut pondre jusqu’à 15 œufs, mais le nombre habituel est de 8 à 12 œufs. L’incubation (couvrir les œufs : couvaison) dure environ 28 jours. Vers la fin du mois de mars et au début du mois d’avril la saison des amours est naturellement commencée. Au printemps les femelles sont souvent dans leur période de couvaison.
La ponte peut avoir lieu dès février, notamment chez les sédentaires, et jusqu’en juillet, en fonction de la latitude. Seule la femelle couve, pendant environ 28 jours. En effet, le plumage de la femelle lui permet de passer inaperçue au milieu de la végétation. Si le mâle aidait à la couvaison, le nid serait facilement repéré par les prédateurs et détruit. Ses principaux prédateurs sont l’homme et les petits carnassiers comme le renard, la martre ou encore la loutre.
Après l’éclosion, c’est encore la femelle seule qui s’occupe des canetons. Elle les mène au plan d’eau le plus proche et leur apprend à nager et à se nourrir jusqu’à ce qu’ils soient en âge de voler (7 semaines environ). Ils quittent ensuite le nid. Les canetons pourront se reproduire dès l’année suivante.

Voir Canard et Canard Sauvage.

Emplois culinaires du canard colvert : Le colvert s’apprête comme le canard ou le canard sauvage, c’est à dire en salmis ou apprêté comme le gibier.