Cochon

Cochon : Le nom de « cochon » est le synonyme familier de « porc » avec une connotation festive, plus particulièrement associé aux fêtes et ripailles traditionnelles qui, dans les campagnes, accompagnent l’abattage de l’animal (souvent avant Noël ou le carnaval) et la préparation des salaisons et charcuteries diverses. Cette brusque abondance de viande donnait lieu autrefois à un festin : le « repas du cochon » ou « de la saint-cochon », ou le « régal de cochon » ; on n’y mangeait que du porc et il avait lieu le soir même de l’abattage ou le dimanche suivant. La soupe se préparait avec l’eau de cuisson du boudin.
La saint-Cochon (aussi appelée saint-Boudin) est une fête traditionnelle rurale française célébrée dans plusieurs régions. Les dates et les pratiques sont variables selon les régions. Elle peut être célébrée tant à titre privé (directement dans les fermes), qu’à titre public (fête villageoise). Voir ici le Calendrier des fêtes gastronomiques par région.
La saint Cochon débute toujours par l’abattage d’un porc. Ces fêtes s’organisent ensuite autour de la dégustation de charcuterie, de cochonnaille, de grattons ou de boudin.

Voir Porc.
Voir Cochon de Bayeux et  Cochon de lait.
Voir aussi sous Argot de bouche : Cochon ; Cochon rose ; Cochon de payant ; Cochonceté ; Cochonnaille ; Cochonnerie ; Cochonner ; Cochonophobe ; Bourre-cochons ; Pied de cochon ; Rince-cochon.

Le cochon, cet inconnu

On sait tous que la queue du cochon est en tire-bouchon. C’est vrai en captivité à cause du stress. En liberté, il a plutôt la queue droite (parfois terminé d’un toupet, comme le porc corse). En revanche, son pénis, lui, est vraiment en tire-bouchon ce qui lui permet de se « visser » à l’utérus de la femelle. Peut-être, est-ce dû à cette configuration anatomique, son orgasme dure 30 minutes.

Les bourgeois c’est comme les cochons
Plus ça devient vieux plus ça devient bête
Les bourgeois c’est comme les cochons
Plus ça devient vieux plus ça devient c-

Jacques Brel – Les Bourgeois