Coco Boer

Coco Boer : Le Coco Boer est une friandise à la réglisse, se présentant sous la forme d’une poudre destinée à être ajoutée à l’eau pour la préparation d’une boisson hygiénique. Il a été créé en 1902 par Jules Courtier, pharmacien au Pouzin en Ardèche. Son nom a été choisi en référence à la guerre des Boers qui alimentait les conversations de l’époque.
La production s’est arrêtée dans les années 1970. Une tentative pour relancer le produit en 1999 n’a pas été poursuivie, car la poudre s’agglomérait assez rapidement. Depuis fin 2012, Coco Boer est de nouveau commercialisé.
Bien que le Boer éponyme se prononce bour, la boisson se dit boèr comme le prouve le slogan publicitaire :
Quand il fait chaud qu’est-ce qu’il faut ?
De l’eau de l’air du Coco Boer
En toute saison c’est une saine boisson.

Le Coco Boer est produit à partir des racines de réglisse — rhizomes glycyrrhiza glabra — racines qui sont broyées, macérées, et le mélange est par la suite déshydraté. Sans aucun ajout de sucre, cette poudre est ensuite parfumée principalement à l‘anis. Diluée avec du bicarbonate de soude, elle est commercialisée à des pourcentages de concentrations différents 25 % et 15 %. La présentation commerciale était assurée en boîtes de 1 kg, 500 g et 250 g pour les consommations importantes et en sachets de 50 et 20 g pour utilisations familiales. Pour la confiserie, cette poudre était présentée en boîtes rondes en matière plastique avec couvercles métalliques et multicolores (boîtillards petit modèle et boîtillons grand modèle).

La composition officielle du Coco Boer est :

  • glycyrrhizate de soude bicarbonate à 25 % environ de glyzine commerciale 97 % ;
  • essences naturelles 3 % ;
  • colorant 0,10 %.

On lit sur les boîtes le conseil ci-dessous : Verser de préférence l’eau sur la poudre.