Côte d’agneau

Côtes d’agneau

Côte d’agneau : Les côtes d’agneau (ou de mouton) comportent 13 paires de côtes qui forment le thorax. Elles sont laissées en carré ou débitées à l’unité. Trois sortes de côtelettes sont à distinguer : Les côtes découvertes (par la levée de l’épaule), de la 1ère à la 5ème, sont découvertes, lors de la levée de l’épaule au moment de la découpe. Elles se trouvent à la suite du collier. La côte découverte est la côte des amateurs. Sa chair, entrelardée, couvre largement le manche. Appelée aussi côtelette bouchère, elle est l’égale de l’entrecôte de bœuf. Les côtes découvertes, quand elles ne sont pas grillées, braisées ou sautées, entrent dans la préparation de délicieux ragoûts.
A la suite des côtes découvertes, viennent quatre côtes secondes, plus entrelardées. La noisette de la côte seconde est aussi belle que celle de la côte première mais une bande un peu plus grasse s’étend le long du manche de la côte seconde. Les côtes premières, au nombre de quatre également, sont formées d’une belle noix de chair, entourée d’un peu de graisse, et elles possèdent un long manche. La noix détachée de son os s’appelle noisette. La première côte première est dite « Royale ».
Toutes ces côtes non séparées forment un carré complet. Préparées en carré couvert, côtes premières et secondes, et en carré découvert, côtes découvertes, elles font de savoureux rôtis.

D’autres morceaux d’agneau, destinés à la grillade sont appelés côtes : La côte filet ne comporte pas de manche : c’est le T-Bone du bœuf. Sa noix, maigre, est prolongée par des bavettes entrelardées que le boucher roule sur elles-mêmes pour protéger un petit morceau de viande très délicat, le filet. Le mutton chop, sorte de chateaubriand anglais, est une double côtelette filet (filet non fendu) : elle est découpée épaisse, 3 centimètres au moins et, pour lui garder sa forme à la cuisson, il est préférable de la ficeler ou de piquer une petite brochette en bois dans son épaisseur. Toutes les côtes filet, non séparées au niveau de la colonne vertébrale, forment la selle anglaise. La côte taillée dans la selle anglaise s’appelle le lamb chop ou lunettes d’agneau.
La côte gigot, tranchée dans la selle – partie charnue du gigot -, n’est pas une vraie côte puisqu’elle ne comporte pas d’os.
Toutes ces côtes se consomment grillées ou poêlées, et le carré est souvent rôti entier au four ou à la cocotte enfournée.

Quelques préparations culinaires de la côte d’agneau :

Achetez ici et au meilleur prix vos côtes d’agneau :

>