Cougnou

Cougnou : Le cougnou (appelé aussi cougnole ou coquille de Noël dans certaines régions mineure ou pain de Jésus), est une brioche typique de la Belgique et du nord de la France consommée durant les périodes de la Saint-Nicolas et de Noël.
Le cougnou est réalisé à partir d’une pâte levée au lait et aux œufs, enrichie de beurre et d’un peu de sucre, et orné en son centre d’une représentation de l’Enfant Jésus en sucre ou en craie.Le pain de Jésus est un pain brioché dont la forme rappelle celle de l’enfant Jésus emmailloté. Il peut aussi avoir la forme spéciale d’un pain à deux têtes. On ajoute à la pâte des raisins secs ou des pépites de chocolat accompagnés parfois par des grains de sucre. Il est à différencier du craquelin qui est accompagné uniquement de pépites de sucre. Il est habituellement donné aux enfants au matin de Noël mais aussi à la fête de la Saint-Martin.On l’accompagne souvent d’un bol ou d’une tasse de chocolat chaud. Ce pain semble être originaire de l’ancien Hainaut mais son usage se répandit dans toutes les provinces du sud des Pays-Bas, belgiques et en Principauté de Liège. L’expression pain de Jésus est peu usitée, le terme cougnou est le plus utilisé en Belgique. Il est d’ailleurs considéré avec cougnole comme des belgicismes par différents dictionnaires :
Souvent, on préfère utiliser le nom local qui varie selon la région :
– coquille dans la Flandre romane (Lille et Tournai).- cougnole ou cugnole dans le Hainaut belge (A Mons, on rencontre aussi la prononciation Cognolle).
– cougnou dans les provinces wallonophones et à Bruxelles ;
– bonhomme ou cougnou dans la région de Liège ;
– Jésus dans le Nord du Hainaut (Lessines) ;
– quéniole ou cuniole dans le Hainaut français et le Cambrésis ;
– quénieu en Champagne, avec une forme un peu différente ;
– volaeren ou folarts dans la Flandre flamingante (Dunkerque).