Flan (pâtisserie)

Flan (pâtisserie) : Le flan est un entremets, une crème dessert composée d’œufs battus dans du lait que l’on cuit au four. Par métonymie (*), un flan peut être une tarte garnie de cette crème, c’est-à-dire un flan pâtissier.
Les flans sont parfois accompagnés d’un nappage au caramel et il est possible d’y inclure, avant cuisson, des morceaux de fruits, de la noix de coco en poudre ou du chocolat.
Selon les cas, le flan est servi en entrée chaude ou en dessert. Au Moyen Âge, les cuisiniers préparaient de nombreux flans.
On appelle également «  flan »» une crème prise, renversée ou moulée, souvent parfumée au caramel.
La version pâtissière est composée d’un fond de tarte brisée garni d’une crème cuite (eau ou lait, sucre, œufs et poudre à flan), et recuit au four.
Les flans sucrés : flan au caramel, flan aux cerises à la danoise, flan parisien, flan meringué, au citron, flan au chocolat.
(*) Métonymie : Figure de rhétorique, procédé de langage par lequel on exprime un concept au moyen d’un terme désignant un autre concept qui lui est uni par une relation nécessaire (la cause pour l’effet, le contenant pour le contenu, le signe pour la chose signifiée). Exemple : boire un verre (pour le contenu).

Voir : Crème aux œufsCrème renversée, Crème caramel, Crème brûlée, Crème catalaneKoka, Crème au chocolat, Œufs au lait.

Voir aussi Flan sous Argot de bouche.

Quelques préparations de flans sucrés :

Quelques préparations de flans salés : flan à la bordelaise (avec moelle et cèpes), flan à la florentine (épinards et sauce Mornay), flan de volaille Chavette (blanc de volaille, foie de volaille, crème fraîche et champignons), flan à la courgette, flan à la tomate, au brocoli, au potimarron, au saumon, au crabe, aux saint-Jacques, aux crevettes, au poisson, etc…