Fleischschnacka

Fleischschnacka : Les Fleischschnacka ou Fleischschnecke (mot alsacien signifiant « escargots de viande ») sont une spécialité alsacienne de la région mulhousienne, faite de farce composée de viande cuite, des restes de pot-au-feu en général (jumeau, gîte, macreuse…), œufs frais, oignon, persil, sel, poivre, roulée dans de la pâte à nouilles. C’est un plat typiquement alsacien de lendemain de fête.
La viande est étalée sur la pâte puis le tout est roulé sur lui-même. Ce tube de pâte farcie est alors découpé en tranches de 1,5 à 2 cm, les Fleischschnaka. Ces tranches sont dorées à la poêle puis pochées une douzaine de minutes dans un bouillon (celui du pot-au-feu, en général).
Traditionnellement, les Fleischschnacka sont servis avec un petit fond de bouillon et accompagnés d’une salade verte.
Étymologie : Fleischschnacka signifie littéralement « escargot de viande ». Son origine vient des mots : Schnacka (« escargots ») et de Fleisch (« viande »). Dans les restaurants alsaciens, il est courant de rencontrer la fausse orthographe Fleischnacka, qui se traduirait littéralement par « nuque de viande » (Nacka, « nuque » et Fleisch, « viande ») et qui n’a plus rien à voir avec le plat en question.
En Allemagne, les Maultaschen sont de gros raviolis de viande mais, selon la recette, ils peuvent ressembler à des Fleischschnacka une fois coupés en deux, spécialement au Bade-Wurtemberg, frontalier de l’Alsace.
Des variantes de Fleischschnackas existent : à la palette de porc, à la truite, à la carpe,…