Hénon

Hénon : Les hénons sont des coques que l’on récolte sur les plages de la côte picarde et de la côte d’Opale (*).
Les coquillages (moules, huîtres, coques…) améliorent l’ordinaire des populations de la côte picarde depuis des siècles, sans doute depuis le Moyen Âge. En France, les coques sont abondantes sur tous les rivages de la Manche et de l’océan Atlantique, prenant, selon les régions, les noms de bucarde, demoiselle, rigadeau (côte bretonne), sourdon (côte saintongeaise), hénon (côte picarde), maillot ou mourgue.
Les « gratteurs » les ramassent au râteau à marée basse de septembre à décembre.
Si la baie de Somme reste le principal lieu de production de coques en France, l’ensablement de la baie provoque l’assèchement des estrans (**), ce qui nuit à la reproduction des mollusques. La production, passée de 2 500 tonnes dans les années 1980 à 500 tonnes de nos jours, ne cesse de baisser, au désespoir des hénonniers.
(*) Côte d’ Opale : La Côte d’Opale est une région côtière française située entre la Côte belge et la baie de Somme, s’étendant au nord de la baie d’Authie, en face des falaises du sud-est de l’Angleterre, bordant la Manche et la mer du Nord.
(**) Estran : Portion du littoral entre les plus hautes et les plus basses mers.

Voir Coque.