Huître triploïde

Huître triploïde : On appelle « huître triploïde » une huître d’élevage qui est un individu dont les cellules ont trois jeux (ou paires) de chromosomes (3n) au lieu de deux (2n, diploïde). Elle n’a donc jamais de laitance puisque ces trois paires de chromosomes la rendent stérile. Ainsi, elle grossit beaucoup vite que les huîtres sauvages : trois ans au lieu de quatre, mais en contrepartie, elle semble plus fragile.
Elle est née en 2008 dans les laboratoires de l’Ifremer, seul organisme d’état autorisé à les élever et à les commercialiser.
Cette huître triploïde est à la limite de la manipulation génétique, car ce ne sont pas les gênes que l’on manipule mais les chromosomes.
L’huître triploïde est issue du croisement d’une huître sauvage (femelle diploïde) avec une huître mâle de laboratoire à quatre chromosomes (mâle tétraploïde). Les huîtres tétraploïdes sont vendues 2000 Euros la pièce à des écloseurs d’huîtres triploïdes.
L’huître triploïde serait la cause de la grande mortalité des huîtres sauvages, mais à l’heure actuelle (mi-2015), rien ne prouve quoique ce soit.

Voir Huître.