Kägi-fret

Kägi-fret : D’origine suisse, les kägi-fret sont des biscuits secs feuilletés fourrés de chocolat. Ces petites gaufrettes enrobées de chocolat font partie du patrimoine gustatif, en Suisse et bien au-delà. Dès 1956, une petite entreprise née en 1934 au cœur du Toggenburg, dans le canton de Saint-Gall, voit grand, voit loin, et expédie ses premiers containers à la conquête de l’Ouest.
A Los Angeles, la friandise séduit Marilyn Monroe en personne. La star tomba sous le charme au point que chaque fois qu’elle croisait l’importateur s’ensuivait le dialogue suivant : « Do you have it?» – « What?  Cigarettes? » – « No, that Swiss… fret ! ».
Démarcher le client est une spécialité maison. Dès les années 1930, Otto Kägi, le fondateur, enfourche chaque jour son vélo, où sont empilés les cartons emplis des biscuits au beurre de la boulangerie familiale, réputés jusqu’à Zurich. Au fil des décennies, l’entreprise se développe, sous l’impulsion de ses trois fils, Eugen, Alfred et Otto Junior. En 1952, naissent les gaufrettes chocolatées qui deviendront Kägi -fret en 1958. Deux ans plus tard, la maison décide de fabriquer son propre chocolat. Un mélange gagnant qui assoit la réputation de la marque. Vendue à Valora Holding en 1996, l’entreprise diversifie ses produits.
En 2008, la société d’investissement Argos Soditic rachète l’entreprise à Valora, avant de la remettre début 2010 à un acheteur suisse. Aujourd’hui, 3000 tonnes de biscuits sortent chaque année de l’usine de Lichtensteig (canton de Saint-Gall).
Ce noisettes posées sur un fond en chocolat et, depuis 2010, les Kâgi-Hazelnut (noisettes), les Kägi -Coconut, à la noix de coco et aux noisettes, enrobés de chocolat au lait, et le must, les Kägi-fretli au chocolat noir.