Kefta

Kefta : « Kefta » (ou keufté, kufteh, köfte, chiftea) est un mot arabe désignant la viande hachée crue ou cuite, nature ou assaisonnée.
Par extension, on appelle kefta tous les mets à base de viande hachée comme les brochettes ou les boulettes (grillées ou en sauce), les farces et les steaks hachés (hamburger).
On sert le kefta dans les Balkans, dans le sous-continent indien et au Grand Moyen-Orient.
Dans sa forme la plus simple, le kefta se compose de viande hachée — généralement du bœuf ou de l’agneau — mélangée avec des épices et/ou des oignons.
Les formes végétariennes comme le kefta lauki, le kefta shahi aloo et le kefta malais sont populaires en Inde, tout comme l’est le kefta préparé à partir de viande hachée de chèvre.
Cuisine arménienne : Les keufté sont des boulettes de viande, tièdes en plat principal servies avec du riz ou du boulghour, pilaf. En mezze, les keufté sont nommés tchi keufté et sont servis froids.
La kefta Hassan Pacha est un plat traditionnel algérien originaire de la ville d’Alger.
Ce plat rend hommage à Hassan Pacha, fils du corsaire Khayr ad-Din Barberousse, grand marin de l’Empire ottoman ayant occupé les postes de beylerbey (gouverneur-général) de la régence d’Alger et de kapudan pacha (grand amiral). Pour le plat, il s’agit de boulettes de viande hachée fourrée au fromage jonchées d’une purée légère au lait, le tout accompagné d’une sauce tomate parfumée à l’ail, au basilic, à l’huile d’olive et relevée au jus de citron

Quelques préparations culinaires à base de kefta :