Kémia (cuisine maghrébine)

Kémia (cuisine maghrébine) : La kémia est un assortiment de hors-d’œuvres typiques des pays du Maghreb. Elle se sert au moment de l’apéritif (l’anisette chez les Pieds noirs) sur tous les comptoirs de bistrots. Cette habitude traditionnelle en Algérie avant l’indépendance rejoint les conseils médicaux recommandant d’associer l’ingestion d’alcool à l’alimentation.
C’est un assortiment d’amuse-bouche qui peut être composé de : tramousses, olives, piquantes de préférence, moules à l’escabèche, cacahuètes, pistaches, amandes grillées, pois chiches grillés, connus sous le nom de torraïcos, mot d’origine espagnole, fèves au cumin, pommes de terre à la harissa, branches de fenouil, torchi khall (pickles tunisiens), caracoles (ou papouches en arabe : escargots), supions au noir (petites seiches cuites dans leur encre), ajlouk, carottes au kemoune (cumin), salade méchouia, mzora (salade de carotte au carvi), cervelle ou langues d’agneau au citron, betterave rouge à l’orange, foie au persil plat, concombre à l’oignon et tomate, aubergine grillée en purée, pulpe de poivron vert grillé à l’ail (touma), zitounes (olives) fortes, jus de carotte à l’orange, salade de pomme de terre au ras el-hanout.

Kémia