Knödel

Knödel : La Knödel est une sorte de quenelle, sucrée ou salée, très répandue dans l’est de l’Europe. En Alsace et en Allemagne, les Knôdel (ou Knôdl, ou Knoede) sont des boulettes de pâte à nouilles, accommodées avec de la crème ou du beurre fondu ; la pâte est parfois additionnée de moelle (Markknôdel) ou de foie en purée (Leberknôdel). Les Tchèques et les Slovaques les préparent aussi avec de la mie de pain trempée de lait, de la purée de pomme de terre ou de la pâte levée, un hachis d’oignon et de viande. En Roumanie, on les appelle galuchte.
En Italie, ils sont nommés mereconde dans la province de Brescia et canederli dans la région du Trentin-Haut-Adige où ils bénéficient depuis 1999 de l’appellation « Produits agroalimentaires traditionnels » (PAT), appellation italienne qui n’est pas reconnue au niveau européen.
Ils sont mangés principalement non sucrés, dans de la soupe de poulet.
Les Knödel d’entremets sont soit de grosses prunes dénoyautées, enrobées de pâte à beignet et frites (les Zwetschenknôdel autrichiennes), soit des carrés de pâte fourrés de compote de cerise ou d’abricot ou farcis de prunes (en Transylvanie).

Voir Quenelle.