Llajua (cuisine bolivienne)

Llajua (cuisine bolivienne) : La llajua (ou llajwa, prononciation espagnole : [ˈʎaxwa]) est une sauce piquante préparée à partir de locotos (piments boliviens) et de tomates, parfois les oignons hachés sont ajoutés au mélange. Selon la région et le goût, une ou deux herbes aromatiques peuvent être ajoutées : la quirquiña (coriandre bolivienne) à Cochabamba et la wakataya (menthe noire péruvienne) dans l’Altiplano et dans d’autres vallées de la Bolivie. Elle est de préférence préparée sur une meule de pierre appelée batan, que l’on trouve dans la plupart des foyers boliviens de Cochabamba et d’Altiplano. En l’absence de batan, il peut être préparé avec un mixer.
La sauce llajua est consommée dans toute la Bolivie.
La sauce llajua est utilisée pour assaisonner une grande variété de plats. Une utilisation traditionnelle est comme dip (trempette) pour les pommes de terre frites ou le pain, ou on l’ajoute à la soupe servie avant le plat principal.
Dans les restaurants boliviens (et autres fast food), la sauce llajua est  généralement disponibles pour les clients et pour les plats à emporter. Elle est distribuée dans des petits sacs en plastique transparents attachés à la main.
Dans le nord du Chili (Arica et Iquique), la même sauce reçoit le nom de pebre (Voir Pebre), qui dans le reste du Chili fait référence à un dressing complètement différent.
Le nom « Llajua », bien qu’étant le nom traditionnel de cette recette, a été protégé en 2008 par le gouvernement bolivien.

Sauce llajua