Meloukhia (cuisine maghrébine)

Meloukhia (cuisine maghrébine) : La meloukhia («melouraya » ou « reya ») est la feuille séchée et souvent broyée en poudre d’un arbuste appelé « coréte potagère », (appelée aussi « La Mauve des Juifs», crain crain ou Krin krin) qui donne depuis des siècles la fameuse « Jute ».
Il pousse en Asie mais aussi en Afrique et au Moyen orient.
En Égypte, la meloukhia est le nom d’un plat national où la feuille fraîche est hachée et cuisinée avec du lapin, du poulet ou pigeon et du bœuf, en soupe ou comme une sauce et servie avec du riz aux vermicelles.
En Tunisie on sert la meloukhia lors du nouvel an de l’Hégire.
Dans le reste de l’Afrique on sert la sauce avec du riz et de la viande de poulet. Sorte de daube très visqueuse, elle est faite à base de viandes diverses (macreuse, merguez, collier de mouton ou agneau, poulet, lapin ou pigeon) et de l’oignon, de la tomate ou concentré de tomate, huile d’olive, carvi, coriandre, ail, fenouil, harissa, jus de citron ou vinaigre.
Elle est cuite très longtemps (plus de quatre heures) et on y trempe du pain azyme ou une ciabatta ou une galette de pain. La cuisson s’effectue à découvert sinon la corète perdrait sa couleur verte et tournerait au jaune). La corète donne à ce plat un aspect vert qui est, de prime abord, pas très appétissant, mais qui est succuleux.