Merle

Merle : Le merle noir est un oiseau  (Nom scientifique : Turdus merula), ou plus communément « merle ». C’est une espèce de passereaux (*) de la famille des Turdidés, comme la grive.
(*) Passereau : Ordre d’oiseaux comprenant des percheurs et des chanteurs, généralement de petite taille.

Le merle niche en Europe, Asie et Afrique du Nord, et a été introduit en Australie et en Nouvelle-Zélande. Il existe plusieurs sous-espèces de Merle noir sur sa vaste aire de répartition dont certaines sous-espèces asiatiques sont considérées par certains auteurs comme des espèces à part entière. Selon la latitude, le Merle noir peut être résident ou migrateur, partiellement ou entièrement.
Le mâle de la sous-espèce holotype (*), celle qui est la plus répandue en Europe, est entièrement noir, à part le bec jaune et un anneau jaune autour de l’œil, et possède un vaste répertoire de vocalisations tandis que la femelle adulte et les juvéniles ont un plumage brun. Cette espèce niche dans les bois et jardins, construisant un nid en forme de coupe aux formes bien définies, bordé de boue. Le Merle noir est omnivore et consomme une grande variété d’insectes, de vers et de fruits.
(*) Holotype : Spécimen particulier qui a servi à décrire pour la première fois une espèce ou un autre taxon (genre, famille…).

Dans le sud de la France, le merle paie aussi son tribut à la chasse à la grive, car de manière officielle, aucune distinction n’est faite entre merles et grives. En France, les principales zones de chasse étaient alors la Gironde, l’Hérault, le Var et la Corse.
Comme de nombreux autres petits oiseaux, il a été dans le passé chassé dans les zones rurales, en général trappé sur ses perchoirs nocturnes, afin d’améliorer le quotidien. Il entre toujours actuellement dans la composition du pâté de merle, spécialité culinaire corse.

Voir aussi Merle et Merlette sous Argot de bouche.