Mérou (poisson)

Mérou céleste

Mérou (poisson) : Le terme de mérou est un nom vernaculaire qui désigne en français plusieurs espèces de poissons de mer, de la famille des Serranidae, voire celle des Polyprionidae. Le plus connu étant le mérou brun (Nom scientifique : Epinephelus marginatus). Le mérou est un gros poisson carnassier de Méditerranée et d’Atlantique, à la chair très délicate.
Le nom vernaculaire « mérou » couvre une partie de l’importante famille des Serranidae. Cette famille, très diversifiée, contient des poissons d’aspect assez différent, comme les anthias, les loches ou les barbiers. Le principal groupe de mérous se trouve dans la sous-famille des Epinephelinae, qui regroupe 22 genres et 87 espèces. On les rencontre dans les eaux tropicales et tempérées, de 1 à 300 mètres de profondeur. Ils sont tous carnivores : ils se nourrissent de poissons, de crustacés et de mollusques. La plupart des espèces sont hermaphrodites protogynes, ce qui signifie que tous les individus naissent femelles et que certaines deviendront mâles lorsqu’il y a trop peu de mâles en période de frai, afin de maintenir un bon taux de reproduction. Cette transformation a lieu à l’âge de 5 ou 6 ans lorsqu’elles sont sexuellement matures.
Le mérou est un poisson proche de la badèche rouge (Voir Badèche), laquelle porte souvent le nom de mérou rouge.
Le mérou brun tacheté d’ocre est le plus couru par les pêcheurs sous-marins. C’est un poison paisible des mers chaudes. Sa tête énorme est dotée d’une large bouche à la lèvre inférieure débordante et armée de nombreuses dents.
Ce poisson à la chair excellente se cuisine comme le thon, mais il est particulièrement savoureux simplement grillé sur la braise.