Milk-shake

Milk-shake : Un milk-shake (ou milkshake, mot anglais-américain venant de milk « lait » et to shake « secouer ») est une boisson frappée à base de lait. « Milk-shake » qui se dit «  frappé » au Québec ou « frappé » en Suisse romande, est une boisson frappée à base de lait.
Il se prépare généralement en ajoutant de la crème glacée aromatisée et/ou des fruits, des sirops, à du lait. Les ingrédients sont mélangés énergiquement dans un robot électrique (mixeur). Le milk-shake peut également être préparé à la main dans un « shaker ». On obtient une préparation crémeuse et onctueuse servie dans un grand verre ou dans une tasse avec une paille. Certains y ajoutent de la crème fouettée. Les saveurs les plus populaires sont vanille, chocolat, et fraise.
La première mention de « milk shake » faite dans un journal date de 1885. Dans les années 1880, le milk-shake était un breuvage alcoolisé qui contenait du whisky et des œufs.
À partir des années 1900, on y ajoute des sirops au chocolat, vanille ou fraise.
Lorsque la compagnie Hamilton Beach invente les mélangeurs en 1911, le milk-shake gagne en légèreté, grâce à l’incorporation d’une grande quantité d’air. La compagnie Walgreens a commencé à ajouter de la crème glacée au milk-shake en 1922, qui devient un breuvage très populaire.

À partir des années 1930, l’invention des frigos au fréon permet le développement des distributeurs automatiques de milk-shake, comme le Multimixer de Earl Prince (1936), qui pouvait produire cinq milk-shakes en même temps. Dans les années 1950, les comptoirs Woolworth’s et les diners sont devenus les endroits favoris pour boire le lait fouetté.
Aujourd’hui, il existe également des milk-shakes salés. Le Fast-food Jack in the box a lancé en Février 2012  une recette de milk-shake à base de sirop de bacon.
On les trouve aussi à la truffe, à la bouillabaisse, aux crevettes, au potiron, au concombre, à l’avocat,….