Nid d’hirondelle

Nid d’hirondelle : Les nids blancs d’hirondelles (appelés sunan par les Japonais) sont des fragments séchés des nids que la salangane, hirondelle des côtes de la mer de Chine, fabrique avec sa salive, après avoir, ingurgité les substances gélatineuses des algues.
Blanchâtre et poreux, le produit est surtout utilisé dans la cuisine traditionnelle chinoise pour garnir un potage (après avoir gonflé dans de l’eau) et lui donner une consistance visqueuse et un parfum caractéristique.
Le nid d’hirondelle intervient aussi dans les ragoûts et certaines garnitures composées ou encore en garniture de consommé.

La cargaison se compose de porcelaines de l’île de Nippon.
De nids d’hirondelles récoltées dans les cavernes de Sumatra.
D’holothuries.
De confiture de gingembre.
Extrait d’Îles de Blaise Cendrars (1887- 1961) :