Oublie

Oublie : Une oublie (mot venant du latin oblata, offrande) est une petite gaufre en forme de cylindre ou de cornet, apprécié au Moyen-Âge, mais probablement beaucoup plus ancien. Les oublies, qui furent peut-être les premiers gâteaux de l’histoire de la cuisine, sont les ancêtres des gaufres.
Faites le plus souvent à base d’une pâte à gaufres un peu épaisse, les oublies étaient cuites dans des fers plats et ronds, finement sculptés.
Les oublies étaient fabriquées par les oubloyers (ou oublieux), dont la corporation avait été créée en 1270. Ceux-ci préparaient et vendaient leurs gâteaux en pleine rue, s’installant sur la place du marché les jours de foire, sur le parvis de l’église les jours de fête. Ils emboîtaient souvent ces pâtisseries les unes dans les autres et les vendaient par cinq, ce qui formait une « main d’oublies ». Au XVIIe siècle, la majorité des pâtissiers parisiens étaient établis dans la Cité, rue des Oubloyers ; de jour comme de nuit, les apprentis en partaient, chargés de leurs corbeilles, en criant « Voilà le plaisir, mesdames ! », ce qui leur valut le nom de « plaisirs ».
Les derniers marchands d’oublies ambulants ont disparu entre les deux guerres mondiales.
Voir Échaudé.