Ovomaltine

Ovomaltine : L’Ovomaltine, connu également sous son abréviation Ovo, est un produit suisse à base de malt, d’orge, de lait écrémé, de cacao et de levure créé par Wander AG, une filiale (depuis 2002) d’Associated British Foods.
A l’époque, le slogan suisse-allemand de la marque est « Häsch dini Ovo hüt scho ghaa ? », ce qui signifie : « As-tu déjà eu ton Ovo aujourd’hui ? ». Ce slogan publicitaire est vite devenue une réplique culte. De nos jours, le site de la marque continue d’entretenir un esprit positif dénué de malice avec un de ces derniers slogans : « Avec Ovomaltine, tu n’y arriveras pas mieux. Mais plus longtemps ». Et le site ajoute : « Amusant et dynamique, il enthousiasme le public. »
La boisson n’a sans doute aujourd’hui plus la place qu’elle avait il y a 60 ans.  Alors elle se bat, multiplie les variantes, ajoute surtout du chocolat, histoire de se rapprocher du goût qu’attendent les enfants : c’est l’Ovomaltine drink Choco : « L’Ovomaltine la plus chocolatée de tous les temps »…
Conçue comme fortifiant, la poudre a trouvé sa place dans le monde du sport, et de manière générale celui de l’effort physique, valeur centrale de la tradition helvétique. Jeux olympiques, courses cyclistes, fêtes de gymnastique, toutes les occasions de dépassement de soi, étaient bonnes pour proposer l’Ovomaltine. Et comme en plus elle se buvait dissoute dans un verre de lait…
La plus célèbre marraine du produit fut Vreni Schneider, la skieuse la plus titrée de l’histoire du ski (sport national lui-aussi).
L’Ovomaltine est appelé Ovaltine en Grande-Bretagne, aux États-Unis et en Asie, à la suite d’une faute d’orthographe commise au moment de remplir le formulaire britannique d’enregistrement de marque ; en Italie, il est connu sous le nom Ovomaltina.

Histoire de l’Ovomaltine : En 1865, le chimiste bernois Georg Wander, cherchant un moyen de lutter contre la malnutrition, met au point un procédé permettant la conservation d’un extrait de malt. Cet aliment fortifiant est amélioré par son fils Albert, chimiste et pharmacien : il affine son goût en y ajoutant de l’œuf, du lait et du cacao. Sa recette constitue la base d’Ovomaltine, qui est lancé sur le marché en 1904, alors comme préparation médicale. En 1906, Ovomaltine est également mis en vente en Italie et en Angleterre, où la première fabrique étrangère d’Ovomaltine est inaugurée en 1913, à Kings Langley. En 1927, la fabrique suisse déménage de Berne à Neuenegg.
En 1931, des sachets-portions sont mis sur le marché, notamment pour les restaurants. La barre Choc Ovo est commercialisée en 1937.
Lors des Jeux olympiques d’hiver de 1936, Ovomaltine bénéficie du premier partenariat privé autorisé par le CIO, ouvrant ainsi la voie à la logique de sponsoring.
Les produits et produits dérivés de l’ovomaltine : Le produit original est une poudre que l’on mélange à du lait chaud ou froid pour donner une boisson chocolatée légèrement tonifiante. Plusieurs produits dérivés ont vu le jour par la suite :
1904 : Ovomaltine ;
1931 : Ovomaltine en sachets individuels ;
1937 : Ovo sport, barre énergétique ;
1948 : Choc Ovo, barre chocolatée ;
1965 : Ovo drink, boisson froide ;
1978 : Chocolat Ovomaltine ;
1990 : Ovomaltine line, poudre Ovomaltine pauvre en calories ;
1992 : Choc ovo crunchy, barre chocolatée ;
1994 : Choc ovo mini ;
2000 : Ovomaltine crisp muesli, muesli à l’Ovomaltine ;
2004 : Ovomaltine napolitains, chocolat en petites portions ;
2005 : Ovomaltine crunchy cream, pâte à tartiner ;
2006 : Ovolinos, pralinés aux noisettes ;
2007 : Ovomaltine crunchy ice, esquimau à l’Ovomaltine ;
2008 : Ovomaltine crunchy biscuit ;
2009 : Ovomaltine choco crunchy, boisson instantanée croustillante ;
2010 : Chocolat noir Ovomaltine ;
2010 : Chocolat Ovomaltine extra, croustillant ;
2012 : Ovomaltine flakes, flocons de maïs à l’Ovomaltine ;
2012 : Ovomaltine cereal biscuit ;
2013 : Ovomaltine petit beurre ;
2014 : Ovo drink choco.

Achetez ici et au meilleur prix votre ovomaltine :