Pizzocheri (cuisine italienne)

Pizzoccheri

Pizzocheri (cuisine italienne) : Les pizzoccheri sont une spécialité rustique de pâtes alimentaires venant de la Valteline (région d’Italie du nord), plus particulièrement de la ville de Teglio et du Puschlav au sud du canton des Grisons, limitrophe de la Suisse, (ici, on les appelle pizzöcar).
Les Suisses du canton des Grisons de la région italophone de Poschiavo cuisinent et consomment également les pizzoccheri en raison de la grande parenté culturelle qu’ils partagent avec la province de Sondrio. La parenté avec les Spätzle est objectivement relative car les dernières ne sont pas des pâtes qu’on étale au rouleau ; l’intermédiaire plus proche entre les pizzoccheri et les spätzle sont les pizokels des Grisons qui, suivant les recettes, sont soit à base de pâte abaissée, soit à base de pâte mi-épaisse plongée dans l’eau bouillante.
C’est un plat montagnard avant tout. On ne les trouve qu’assez difficilement en Italie, en dehors de cette région.
Malgré la ressemblance des noms, ces pâtes de sarrasin ne font pas partie au sens strict de la « famille knöpfli-spätzli » : il s’agit en fait de nouilles courtes et larges.
À Teglio, La Sagra dei Pizzoccheri en juillet, et The Golden Pizzocchero, en septembre sont deux occasions de la célébrer.
Description : Ces pâtes sont faites maison à base de farine de sarrasin (80 %) et de farine de blé (20 %). Elles sont généralement étalées au rouleau et découpées en simples tagliatelles.
Préparation : Les pizzoccheri sont traditionnellement préparés mélangés à un assortiment de légumes (choux, bettes, épinards, roquette), de pommes de terre bouillies, de fromage de montagne et de beurre. Ces tagliatelles râpeuses ont un goût rustique s’apparentant à celui d’une savoureuse potée. Ce plat s’assaisonne de poivre fraîchement moulu et convient à merveille à l’expression des arômes de cette épice.
Ainsi, souvent dans la cuisine italienne traditionnelle, les pâtes sont préparées mélangées à des légumes.