Po’e (pâtisserie)

Po’e (pâtisserie) : Chaque dimanche, les familles tahitiennes affectionnent ce dessert, car il agrémente parfaitement leur petit-déjeuner. Bien qu’il s’agisse d’un plat sucré, il peut être servi en même temps que le plat principal comme accompagnement d’une viande ou d’un poisson ou bien en dessert.
Le po’e se décline principalement en quatre parfums, qui s’ajoutent à une base commune composée d’amidon et de lait de coco. Pour le po’e à la papaye, on ajoute tout simplement de la purée de papaye à la préparation, idem pour le po’e au potiron ou à la banane.