Puri (cuisine indienne)

Puri (cuisine indienne) : Le puri, poori ou boori (pendjabi : ਪੁੜੀ (pūḍī) ; télougou : పూరి (pūri) ; hindi : पूरी (pūrī) ; népalais : पूरी (puri) ; bengali : পুরি (pūrī) ; ourdou : (puri) پوری ; tamoul : பூரி (pūri) ; malayalam : പൂരി ; kannada : ಪೂರಿ (pūri) ; oriya : ପୁରି (luchi/puri)) est un pain azyme indien, couramment consommé en Inde, au Bangladesh, au Pakistan et dans d’autres pays du sous-continent indien comme le Sri Lanka. Il est consommé au petit-déjeuner, comme collation ou un repas léger.
Composition : Le puri est composé de farine de blé, soit de atta (farine complète), de maida (farine raffinée), ou de sooji (farine de blé grossier). Une pâte à pain faite de farine et de sel est découpée en petites galettes que l’on frit dans du ghee ou de l’huile végétale. Pendant la friture, l’humidité de la pâte se transforme en vapeur, provoquant le gonflement du puri comme une balle. Quand le puri est doré, on interrompt sa friture et on le sert, soit chaud, soit plus tard, par exemple en pani puri.
La galette de puri peut être piquée avec une fourchette pour qu’elle ne gonfle pas pendant la friture et donc pour obtenir un puri plat, utilisé pour les chaat, tels que le bhel puri.
Accompagnement : Le puri peut se servir avec le halwa, le korma, le chana masala, le dahl, avec les currys à base de pommes de terre (saagu, bhaji, bhujia), le shrikhand ou le basundi.
Dans certaines régions de l’Inde, le puri est servi en accompagnement des plats de légumes préparés pendant la puja (rite d’offrande et d’adoration) et avec du kheer.

Variantes : Il existe des nombreuses variantes du puri. Parmi les plus courants :
– le bhatoora :  pain au levain frit
– le thunka puri : puri fabriqué pendant les fêtes de Bali Yatra de Cuttack, fasant partie intégrante des festivités. Ce puri de grande taille se mange avec des accompagnements traditionnels tels que le chhena tarkari (curry fabriqué à partir de fromage cottage frais frit).
– le luchi : pain plat frit originaire du sous-continent indien, composé de farine de blé typique des cuisines bengali, assamaise, maithili et oriya.
– le panipuri : puri ovale, creux et frit que l’on mange avec de l’« eau assaisonnée » (pani), du chutney de tamarin, du piment, du chaat masala, des pommes de terre, des oignons et des pois chiches, œufs de poisson, purée d’avocat,…
– le sev puri : collation indienne et un type de chaat. C’est une spécialité originaire de Mumbai, Maharashtra. À Mumbai et à Pune, le sev puri est fortement associé à l’alimentation de rue.
– le bhelpuri :  collation savoureuse, originaire du sous-continent indien, et est également un type de chaat. Il est composé de riz soufflé, de légumes et d’une sauce piquante au tamarin.
– le puri bhaji  : plat du sous-continent indien, à base de puri et d’aloo (pomme de terre) bhaji (un plat de pommes de terre épicé qui peut être sec ou au curry). C’est un plat traditionnel pour le petit-déjeuner dans le nord de l’Inde