Rapoutet de Thiers

Rapoutet de Thiers : Le rapoutet de Thiers (ville du département du Puy-de-Dôme dans le centre de la France ; voir carte ci-après) est une variante de la potée auvergnate qui ses déguste en famille ou entre amis de préférence de l’automne à l’hiver.
Le rapoutet, qui donne son nom à cette potée, désigne en langue auvergnate le talon du jambon de pays.
Outre le talon de jambon sec, la potée est composée de chou blanc ou d’un chou frisé, de grosses pommes de terre, de morceaux de poitrine, d’un morceau de lard gras, de jambonneau ainsi que de plat de côtes salé.
Il est à noter que le jambon sec doit être dessalé dans de l’eau froide dès la veille.
Le lendemain, quand il pratiquement perdu tout son sel, il est mis à cuire pendant au moins deux heures. C’est alors que seront ajoutés les côtes, la poitrine, le jambonneau et le lard. Le chou, blanc ou frisé, est mis à cuire une demi-heure plus tard. Enfin, les pommes de terre sont ajoutées sans autres légumes.
Quand tout est cuit, on partage en deux ce qui a mijoté dans la cocotte.
Tout d’abord vient la soupe aux choux Puis dans un autre plat l’ensemble des viandes et charcuteries est servi accompagné des pommes de terre. Il est à noter que traditionnellement le jambon et le jambonneau sont émincés avant d’être servis. Le rapoutet est encore meilleur le lendemain réchauffé.

Accord du sommelier : Ce mets, dans le Thiernois, est généralement accompagné d’un côtes-d’auvergne rouge, et possiblement d’un vin de Boudes. Dégusté, hors de sa zone de naissance, il peut être marié avec des vins rouges corsés tels les côtes-du-rhône, les fronsacs, les gaillac, les beaujolais villages, les côtes-de-nuits ou encore des vins du Languedoc tels que des corbières ou des minervois.

Rapoutet de Thiers

Ville de Thiers