Salade grecque

Salade grecque : La salade grecque (grec moderne : Χωριάτικη σαλάτα, choriatiki salata) est une composante importante de la cuisine grecque. Il s’agit, non pas d’un légume (la salade), mais d’une salade composée spécifique à la Grèce, qui se caractérise par sa simplicité.
Les recettes sont multiples : la salade appelée « salade grecque ». Mondialement connue sous le nom de salade grecque, ce n’est qu’une des nombreuses salades grecques.
À la base, elle est composée de : tomates, concombre (nature), huile d’olive, origan et sel. Elle est éventuellement enrichie avec de la feta, d’olives noires, de l’oignon, du poivron vert et parfois, des câpres et éventuellement leurs feuilles, du vinaigre et du persil pour la décoration.
Au restaurant, elle est appelée simplement « rustique » (Χωριάτικη) et peut être commandée sans fromage ou avec la feta séparément.
Préparation de la salade grecque : la tomate n’est pas coupée en tranches mais en quartiers symétriques. La peau du concombre peut être enlevée ou laissée, ou partiellement détachée en lanières pour la décoration. Ensuite, le concombre, l’oignon et le poivron sont coupés en fines tranches. Enfin, la feta et les olives (généralement des olives noires), l’huile, le sel et l’origan sont ajoutés.
À Chypre, elle contient du blé concassé (boulghour), des petits oignons grelots et du jus de citron.

D’autres salades grecques :
Salade d’artichauts (aginaress salata) les artichauts son cuits. On enlève les feuilles et on couper les cœurs, qui sont servis avec un filet de jus de citron, de l’huile d’olive, sel et poivre à la demande.
Salade de betteraves (pantjaria salata) : les betteraves sont cuites (avec les tiges et les feuilles), puis après elles sont égouttées et épluchées, coupées en tranches. Dans un saladier, on met les feuilles et les tiges cuites des betteraves. Le tout est arrosé d’une vinaigrette. On accompagne cette salade avec une skordaliá.
– Salade de fèves (fasolakia mavromitika salata) : Les fèves (ou des lentilles) fraîches ou séchées sont cuites lentement. Après cuisson, elles doivent être tendres. On prépare une vinaigrette à l’ail et on arrose les fèves de la vinaigrette.
On décore avec des tomates, des oignons coupés en tranches et des olives noires. Cette salade se mange avec de la sauce skordaliá.
Salade d’aubergines (melitzanosaláta) : Les aubergines sont cuites au four pendant une heure. Elles sont épluchées et coupées en morceaux.
On y ajouter un petit oignon râpé, 1 à 2 gousses d’ail écrasées, une grosse tomate pelée, de l’huile d’olive et du vinaigre.
Des olives sont garnies d’anneaux de poivrons rouges. Cette salade est accompagnée d’une viande grillée ou rôtie ou de poisson frit ou grillé.
Salade de pissenlits (rathikia vrasta salata) : les feuilles de pissenlit sont bien lavées et cuites. Après été égouttés, les pissenlits sont arrosés d’huile d’olive et de jus de citron. Cette salade sert à accompagner des poissons frits ou des viandes grillées. Elle est surtout très appréciée en hiver.
Salade de pommes de terre (patato salata) : servie avec de l’huile d’olive, des oignons coupés finement, de la mayonnaise, du jus de citron ou du vinaigre.
– Dakos : également connu en tant que koukouvagia : sur une tranche de pain sec trempé ou une biscotte à l’orge, on dépose de la tomate hachée, de la feta émiettée ou de la mizithra (fromage traditionnel grec au lait de brebis), des olives et des herbes aromatiques comme de l’origan séché.
Salade de brocolis (brokola salata) : après cuisson, les brocolis sont servis avec un filet d’huile d’olive et du jus de citron.
Salade de chou-fleur (kounouphthi vrasto) : après cuisson, le chou-fleur est servi avec un filet d’huile d’olive et du jus de citron.
Salade de laitue (maroulo salata) : la salade de laitue est coupée en fines lanières. On y ajoute des oignons finement tranchés, de l’aneth frais haché, de l’huile d’olive et du jus de citron.
Salade de chou blanc (lahano salata) : le chou blanc est tranché finement et servi arrosé de jus de citron et d’huile d’olive.
Salade de tomates et de concombre (angouro tomato salata) : elle est assaisonnée d’huile d’olive et de jus de citron, saupoudrée de persil frais ou de marjolaine.
Riz aux poireaux et aux blettes: le poireau est émincé et cuit avec 2 gousses d’ail pilées et de l’huile d’olive. Quand le poireau est tendre, on y ajoute du riz rond et on recouvre d’eau, puis il est cuit lentement.
On retire les cardes des blettes et on fait blanchir quelques minutes les feuilles pour les ramollir. On incorpore les blettes au riz chaud et on rajoute deux cuillères de jus de citron, du sel et du poivre.
– Ragoût de fèves aux petits-pois et aux artichauts : on blanchit les fèves une minute à l’eau bouillante) et on les épluche.  Un oignon émincé, 4 gousses d’ail et des carottes sont fondus dans de l’huile d’olive. Puis on y ajoute des petits-pois écossés et de la tomate en boîte avec le jus.
On laisse cuire doucement et on rajoute des fèves et des cœurs d’artichauts coupés en deux.
On ajoute deux cuillères à soupe d’aneth frais ciselé. On laisser chauffer en remuant avec du sel et du poivre.
Salade chypriote : tomates finement coupées, câpres, concombre, oignons, persil, feta ; servie avec des olives noires, du citron ou du vinaigre de vin rouge. Cette salade est proche de la « salade grecque ».
– Diverses salades : Les salades grecques peuvent aussi être composées de poissons, fruits de mer, poulpe, etc.
Les Grecs appellent aussi salades la taramosalata et le tzatziki. Ce sont des plats de type mezzé.
Outre la salade d’aubergine ci-dessus, la melitzanosaláta est également un caviar d’aubergine.