Salade niçoise

Salade niçoise : La salade niçoise est une spécialité culinaire traditionnelle de la cuisine niçoise, à ce jour répandue dans le monde entier sous de multiples variantes et adaptations. Elle constitue l’une des principales entrées des cuisines provençale et méditerranéenne, voire un repas à part entière.
Cette salade de crudités est traditionnellement composée de tomates, poivrons verts « corne de bœuf », ail, oignons rouges ou cébettes, févettes, céleri, petits artichauts violets, concombres, œufs durs, filets d’anchois (à l’huile d’olive ou salés) ou thon au naturel, olives noires niçoises (type cailletier), et huile d’olive
Variantes : La salade niçoise était composée à l’origine simplement de tomates, d’anchois et d’huile d’olive
La recette originale contemporaine est composée de tomates, salées trois fois et inclut toujours : les tomates, les poivrons, soit verts (de préférence, en variété poivron salade), soit rouges coupés en morceaux et une protéine (œufs durs, anchois, ou thon). Le thon, au début du XIXe siècle, était cher et n’était utilisé que les jours de fête sinon il était remplacé par des anchois.
Certains historiens locaux estiment que le célèbre chef cuisinier et auteur de livre culinaire Auguste Escoffier (1846-1935), né à Villeneuve-Loubet (à côté de Nice) a commis le sacrilège, selon les puristes niçois locaux, d’ajouter pomme de terre en salade et haricot vert à la recette traditionnelle originale.

Accord du sommelier : Traditionnellement, il est conseillé d’accompagner cette salade d’un vin rosé (bandol (AOC), d’un vin blanc (bellet (AOC), cassis (AOC) ou du vignoble de Provence), d’un vin rouge corsé ou d’un côtes-du-rhône (AOC).

Salade niçoise