Salambo (pâtisserie)

Salambo (pâtisserie) : Le salambo est un chou de forme oblongue en pâte à choux, garni de crème pâtissière parfumée à la vanille et parfois d’alcool, puis glacé au sucre cuit au cassé, saupoudré de pistaches hachées dessus avant refroidissement.
Le nom de la pâtisserie viendrait de « Salambo », un des noms de la déesse Astarté, qui a inspiré le prénom de l’héroïne du roman « Salammbô » de Gustave Flaubert (1862), le gâteau rendrait également hommage à un opéra d’Ernest Reyer (1890).Le chef-cuisinier Henri-Paul Pellaprat, plus tard, décrira les salambos comme des petits choux en pâte à choux comme ceux des saint-honorés garnis de crème vanille, et le dessus trempé dans du sucre cuit au cassé.
Les pâtissiers le définissent comme un chou de la forme d’un petit œuf, fourré de crème pâtissière aromatisée au kirsch, couvert d’un glaçage vert et parsemé en l’une de ses extrémités de vermicelles en chocolat. Certains professionnels l’orthographient « Salammbô », comme le titre du roman de Flaubert.
Dans le nord de la France, ce gâteau est appelé gland (Voir Gland).