Sandwich – Liste des sandwichs du monde entier

Les sandwichs du monde entier

Le sandwich est un mets généralement composé de deux ou plusieurs tranches de pain entre lesquelles on place un ou plusieurs aliments et ingrédients. Le terme « sandwich » tire son origine de John Montagu, 4e comte de Sandwich (1718 – 1792), qui était un grand joueur. Un jour de 1765, lancé dans une de ses parties de cartes interminables, un serveur lui apporta deux tranches de pain garnies de viande froide, de rondelles de concombre et des lamelles de fromage. Il trouva que ce plat revêtait deux qualités essentielles à ses yeux : premièrement il n’avait pas besoin de quitter la table de jeu pour s’alimenter et, deuxièmement, la conception du plat lui permettait de conserver les mains propres. Le sandwich était né.
Voir Sandwich.
Voir Tableau des sandwichs du monde entier par ordre alphabétique des ingrédients utilisés.

Sandwichs d’Albanie : Le sandwich albanais le plus courant est au foie et à la tomate.

Sandwichs d’Afrique du Nord : Les sandwichs d’Afrique du Nord sont généralement bien épicés (harissa, piment, cumin,…) et comportent, outre les viandes locales (merguez, agneau, abats de mouton), des légumes propres à la culture locale : tomates, poivrons, concombre, olives noires ou olives vertes, oignons, ail et des herbes aromatiques (menthe, coriandre, basilic,…) et du thon, comme le makloub tunisien.

Sandwichs d’Allemagne : Le sandwich à la Bratwurst. Les Allemands mangent normalement la saucisse et le pain séparément. Le sandwich à la Bratwurst en est une exception.
Le toast Hawaï est une tranche de pain grillé avec du jambon, une cerise au marasquin dans le milieu d’une tranche d’ananas et fromage passé au grill du le haut, de façon à ce que le fromage commence à fondre légèrement.
Le Mettbrötchen est un sandwich ouvert composé d’une brioche en tranches, nappé de Mett (viande hachée de porc assaisonné), souvent accompagné d’une garniture d’oignons crus en rondelles.
Le Wurstbrot est un simple sandwich beurré et préparé avec de fines tranches de viande ou de saucisse, souvent servi au petit-déjeuner. Il est préparé avec un petit pain viennois rond (ou pain kaiser).
Le sandwich au fromage rôti (gebratene Käse).

Sandwichs d’Argentine : Le pebete est un sandwich argentin traditionnellement garni avec du fromage, du jambon cuit, de la tomate et de la mayonnaise. En fait le terme « pebete » désigne le pain utilisé pour faire ce sandwich, qui est un pain rond avec un intérieur spongieux et ayant une fine croûte dorée.
Le sandwich « De miga » est fabriqué avec une simple ou une double couche de pain blanc à croûte mince grillée ou non grillée. Il contient de la viande en tranches minces et peut inclure du jambon, des œufs durs, du fromage, des tomates, des poivrons verts, de la laitue et des légumes, parfois même des asperges.

Sandwichs d’Autriche : Le sandwich Bosna est habituellement fait avec du pain blanc grillé, contenant une saucisse Bratwurst, des oignons, des crudités et un mélange de ketchup, la moutarde et la poudre de cari. 

Sandwichs de Belgique : La « Mitraillette » est un sandwich proposé dans les friteries et cafés belges. Il est sensé avoir été créé à Bruxelles, mais il est également populaire en Wallonie et le de la région du Nord de la France, où il est également connu comme sandwich « américain ». La « mitraillette » est composée d’une demi-baguette, de la viande frite ou poêlée, comme de la saucisse, hamburger,…(Le choix de la viande varie en fonction de la friterie), des pommes frites accompagnées de tout une variété de sauce : mayonnaise, ketchup, sauce andalouse, sauce à l’ail, sauce béarnaise,…(Voir Sauces à frites).
Des crudités y sont ajoutées : laitue, carotte râpée, tomate en tranches, chou et enfin du fromage.
Le sandwich Martino est un sandwich belge à base de baguette garnie de steak tartare assaisonné et de la sauce Martino (sauce à la purée de tomate, moutarde, sauce anglaise Worcestershire, de sambal qui est de la purée de piment) et des cornichons, oignons, poivrons.
Le sandwich Dagobert est le Submarine (Voir Sandwichs des États-Unis d’Amérique) belge, consommé à Bruxelles et dans une partie de la Région wallonne. C’est un sandwich composé de baguette garnie de jambon ou de viande hachée de bœuf, agrémenté de fromage (souvent du gouda) et de nombreuses crudités au choix : laitue, rondelles de cornichons, petits oignons grelot au vinaigre, tomates, œufs durs, concombre, carottes râpées (parfois mélangées à du céleri-rave râpé également). Le tout est nappé de mayonnaise ou d’autres sauces à base de mayonnaise. Son nom vient de la bande dessinée américaine Blondie, dont le mari Dagwood, nommé Dagobert dans la version française, se prépare régulièrement des sandwiches gigantesques.

Sandwichs du Brésil : Le sandwich Bauru à la mozarella fondue au bain-marie, tranches de rôti de bœuf, tomate et concombre mariné placés dans un pain français évidé.
À Sao-Paulo, les Brésiliens ont pris l’habitude de consommer le Mortadelle, un sandwich fait de pain au levain, de fromage Provolone et d’une bonne quantité de mortadelle, agrémentée de mayonnaise, moutarde de Dijon et de quelques crudités.

Sandwichs du Canada : La guédille est un sandwich fait avec un pain à hot-dog garni de salade (aux œufs durs, au poulet froid, au homard) et de mayonnaise.
Le Spécial Wilensky est un sandwich fait à Montréal dans le restaurant Wilensky qui lui donne son nom. Il s’agit de salami et de baloney (une sorte de mortadelle) grillés, du comté ou du cheddar, de moutarde. Le tout est glissé entre deux tranches de pain jaune.

Sandwichs du Chili : Le sandwich Barros Jarpa, au jambon et au fromage (généralement du mantecoso, une sorte de fromage fermier).
Le sandwich Barros Luco au bœuf (steak coupé finement) et fromage.
Le sandwich Chili con carne est composé d’un pain à hamburger  garni de chili con carne.
Le chili peut être servi seul ou avec du fromage, des oignons et occasionnellement garni de tomates.
Le Churrasco est un sandwich garni d’un mince steak de bœuf grillé accompagné le plus souvent de tomate, d’avocat et de mayonnaise.
Au Chili, on sert aussi le Chacarero qui est un sandwich à base de churrasco émincé ou de lomito (filet) de porc, avec des tomates, des haricots verts et des piments verts, servi sur un pain rond.
Le Choripán que l’on retrouve dans beaucoup de pays d’Amérique du sud est un sandwich fait d’un long chorizo grillé servi dans un petit pain croustillant accompagné de condiments, tels que pebre (sauce chili à base de coriandre, l’oignon haché, l’huile d’olive, l’ail et purée épicée de poivrons) ou chimichurri (sauce à base de persil finement haché, d’ail haché, d’huile d’olive, l’origan et du vin blanc ou du vin rouge, du vinaigre, jus de citron, de plusieurs épices : coriandre, paprika, cumin, thym et feuille de laurier.

Sandwichs de Chine : Le Rou jia mo (parfois orthographié roujiamo qui signifie « burger » ou « sandwich à la viande » en chinois), est un sandwich que l’on trouve dans de nombreuses échoppes de la province du Shaanxi, mais il est désormais largement consommé dans toute la Chine. La viande est le plus souvent du porc cuit pendant des heures dans un bouillon composé d’une vingtaine de sortes d’épices et assaisonnements. Il existe de nombreuses versions, par exemple dans les zones musulmanes de Xi’an, la viande est généralement du bœuf assaisonné avec du cumin et de poivre et dans la province de Gansu, il est souvent à base d’agneau. La viande est ensuite hachée en petits morceaux fins, puis mélangée avec de la coriandre et des piments doux puis mis dans un « Mo », un type de pain plat. Le Mo authentique est fabriqué à partir de farine de blé qui est transformé en une pâte que l’on agite pendant longtemps. Elle est ensuite cuite dans un four d’argile ou en terre, mais maintenant dans de nombreuses régions de la Chine, le Mo est fait dans une poêle à frire ou dans un autocuiseur (certains ont même remplacé le véritable « Mo » par un petit pain cuit à la vapeur).
Le goût qui en résulte s’écarte considérablement de celui cuit au four traditionnel.
Un sandwich très populaire en Chine est le wrap aux feuilles de laitue contenant divers ingrédients : vermicelles, viande, chair de poisson,…

Sandwichs de Cuba : Le célèbre sandwich cubain Medianoche est composé de rôti de porc, de jambon, de cornichons, moutarde, fromage et de l’aneth servis entre deux tranches de pain sucré. Le medianoche est servi grillé.
La torta cubana est un sandwich composé de jambon, avocat, fromage, saucisse entre deux tranches de pain.

Sandwichs du Danemark : Le sandwich Dyrlægens natmad est une tranche de pain de seigle beurrée recouverte de tranches de Leverpostej (bœuf salé) et de rondelles d’oignon rouge.
Les fameux Smørrebrød danois sont des sandwichs ouverts faits à base de pain de seigle noir beurré et recouvert de charcuterie, de morceaux de viande ou de poisson, ou encore de fromage pâtes à tartiner.

Sandwichs d’Espagne : Le sandwich Bocadillo comporte une grande variété de garnitures : tortilla, calamars, fromage, jambon, longe de porc, etc.
Dans certaines régions espagnoles, ils sont répartis sur un lit de tomates mûres où le pain badigeonné d’huile d’olive.

Sandwichs d’Écosse : Le haggis sandwich est composé de toasts (ou toasties) enfermant du haggis, plat traditionnel écossais de panse de brebis farcie. Il peut être servi chaud ou froid avec de la salade.
Le scotch sandwich est composé de pain et de scotch egg (œuf écossais) qui est un plat écossais composé d’un œuf dur au cœur d’une boule de garniture de chair à saucissepanée et frite.

Sandwichs des États-Unis d’Amérique : Depuis le début du XIXème siècle, les Américains sont devenus les rois incontestables du sandwich. Leur mode de vie rythmé par leur emploi du temps leur ont fait, imaginé et créé des sandwichs simples ou très élaborés selon les états, les régions et les villes.
– Sandwich de fèves au lard sur du pain blanc ou brun. Parfois, le beurre est également utilisé.
– Sandwich barbecue : Servi sur un pain, de viande hachée ou en tranches (porc effiloché, de bœuf ou de poulet), et parfois surmonté de chou.
– Sandwich BLT : nom donné d’après ses ingrédients : Bacon, Lettuce (laitue), Tomato (tomate).
– Beef on the weck : Rôti de bœuf sur un pain viennois au carvi.
– Le sandwich au Chipped beef (littéralement bœuf ébréché) est un sandwich garni de bœuf salé, séchée et émincé accompagné de sauce blanche. Certains chipped beef sont fumés pour ajouter de la saveur.
– Le sandwich au corned beef avec de la moutarde, le plus souvent sur pain de seigle.
– Le hot dog : le traditionnel sandwich américain composé d’un pain allongé brioché fourré d’une saucisse cuite. On l’accompagne de moutarde et/ou de ketchup, de relish, d’oignons, choucroute ou de sauce mayonnaise. Il est désormais vendu aux quatre coins du monde.

Grilled cheese ou croque-monsieur à l’américaine

– Le Club sandwich est un sandwich à trois étages fait avec des tranches de pain grillé ou toasté. D’après la légende populaire, il serait né aux Etats Unis à New-York dans le club de jeu Saratoga Springs vers la fin du 19ème siècle. Les ingrédients classiques du Club sandwich sont de la dinde froide coupée finement, du bacon  grillé, de la laitue, des tomates et de la mayonnaise. D’autres variantes de Club sandwichs sont faites avec du poulet ou du rôti de bœuf, du jambon (au lieu de bacon), des tranches de fromage, parfois des tranches d’œuf dur. Certains hôtels de luxe proposent même un Club sandwich au foie gras.
– Le Breakfast sandwich est fait généralement, d’œuf brouillé ou sur le plat, d’une tranche de fromage et d’une tranche de saucisse (ou autre charcuterie) servis sur un pain toasté ou sur un muffin anglais.
– Le sandwich Hoagie est fabriqué à la commande. Il est à base de viande et de fromage, ainsi que de la laitue, des tomates, des oignons, de la purée d’avocatagrémenté d’une pincée d’origan, de la vinaigrette italienne. Un vrai Hoagie est fait avec du jambon italien (prosciutto), du salami et du fromage provolone. Il a été déclaré « Sandwich officiel de Philadelphie » en 1992.

– Le Fool’s Gold loaf est un sandwich qui se compose d’une miche de pain creusée et remplie avec un pot de beurre d’arachide crémeux, un pot de gelée de raisin et du bacon. En 1976, le chanteur Elvis Presley (1935-1977) et plusieurs de ses amis sont partis spécialement en avion pour aller le consommer à Denver (Colorado) où il est produit.
– Le Pistolette est un petit pain rond farci et frit, fabriqué dans les zones cajuns autour de la ville de Lafayette.
Il est garni de charcuterie, fromage finement tranché, tomate et salade verte. C’est un sandwich qui est très populaire à la Nouvelle-Orléans (Louisiane).
Le Pistolette fait également référence à un type de pain en forme de sous-marin qui a la moitié de la taille d’une baguette.
– Le Steak-sandwich : Préparé avec bifteck tendre qui a été grillé ou poêlé, puis servi sur du pain ou dans une baguette. Le steak-sandwich peut inclure des garnitures telles que le fromage, des oignons, champignons, poivrons, de la salade verte, des tomates, et dans certains cas des œufs frits, de la salade de chou et des pommes frites.
– Le Sandwich French dip : Ce sont de fines tranches de rôti de bœuf qui garnissent une baguette de pain, servies chaudes ; une coupelle de jus de viande accompagne cette viande dans laquelle on la trempe. Des pommes frites dorées et des crudités accompagnent aussi ce plat qui trouverait ses origines au restaurant Cole’s Pacific Electric Buffet à Los Angeles peu de temps après son ouverture en 1908.

– Le Reuben : Un sandwich au pain de seigle grillé contenant du corned-beef, de l’emmental, garni de salade russe et assaisonné à la sauce des Mille-Îles (mayonnaise à l’huile d’olive, jus de citron, jus d’orange, paprika, sauce Worcestershire, moutarde, vinaigre, crème fraîche, sauce chili, coulis de tomates, ketchup, la sauce Tabasco).
Il existe une variante à la sauce russe qui se compose de mayonnaise, de parties crémeuses d’un homard, de caviar et de moutarde.
– Le Submarine (sous-marin) est un sandwich générique fait d’une grande baguette française ou italienne coupée en deux dans le sens de la longueur qui peut contenir une grande variété de charcuterie, fromage, crudités, y compris de la laitue, de la tomate, du poivron, de l’oignon, des olives et des champignonssauce vinaigrette et condiments. Le Submarine est connu régionalement sous d’autres noms comme : Grinder, Hero, Hoagie, Mill, Mitraillette, Torpedo ou Zep, entre autres noms).
Au Royaume-Uni, il est appelé Baguette, à cause du pain à baguette français utilisé pour le fabriquer.

– Le sandwich Gerber ou  » Famous Gerber sandwich  » est un sandwich ouvert fabriqué à Saint-Louis dans le Missouri. Le sandwich Gerber se compose d’une demi-section de pain italien ou en français, tartiné de beurre d’ail et garni de jambon et de fromage provolone, assaisonnée avec une pincée de paprika puis grillé. Créé pour la première fois en 1973 dans l’établissement de la famille Ruma’s Deli et nommé ainsi après qu’un client appelé Dick Gerber ait demandé cette recette.
Ce sandwich a été reproduit par de nombreux autres restaurants de Saint-Louis.
– Le sandwich Hot Brown est un sandwich chaud créé à l’origine à l’hôtel Brown à Louisville, dans le Kentucky, par Fred K. Schmidt en 1926. Il s’agit d’une variante du traditionnel welsh. C’était l’un des deux sandwichs signature créés par des chefs à l’Hôtel Brown peu de temps après son ouverture en 1923. Le Hot Brown est un sandwich ouvert à la dinde et au bacon, recouvert de sauce Mornay et cuit au four ou grillé jusqu’à ce que le pain soit croustillant et que la sauce commence à gratiner. Beaucoup de Hot Browns comportent des piments ou des tomates sur la sauce.
– Le sandwich Horseshoe (fer à cheval) est originaire de Springfield, dans l’Illinois.
Bien qu’il y ait débat sur le sujet, le sandwich Horseshoe semble avoir été créé par le cuisinier Steve Tomko à l’Hôtel Leland à Springfield en 1928.
C’est en fait une tartine de tranches épaisses de pain grillé (pain à hamburger ou galette) et du jambon. D’autres viandes sont également utilisées comme le filet de porc frit, la blanc de poulet grillée ou frite ou les filets de poisson frits. Il existe aussi un sandwich Horseshoe pour le petit-déjeuner, qui est servi avec des œufs au plat et des pommes de terre rissolées.
La viande est garnie de pommes-frites, puis nappée d’une sauce au fromage dont la recette est tenue secrète. Cette sauce au fromage varie de chef en chef, permettant à chaque cuisinier de porter à ce sandwich sa propre signature. Mais on sait qu’il s’agit d’une sorte de sauce welsh rarebit dont les ingrédients communs sont les œufs, la bière, le beurre, le fromage, la sauce Worcestershire, la moutarde, le sel et le poivre.
Une plus petite portion de ce sandwich est appelée un  » Shoe Pony « ….of course !

– L’Italian beef est un sandwich fait d’un long pain de style italien comportant de fines tranches de viande de bœuf dégoulinant de jus de rôti. Originaire de Chicago, son histoire remonte au moins aux années 1930. Le pain lui-même est souvent trempé et cuit dans le jus de la viande et le sandwich est au final généralement couronné de giardiniera, des poivrons verts et doux sautés.
Les sandwichs Italian beef se trouvent dans la plupart des boutiques à hot-dogs stands et dans les petits restaurants italo-américains de la ville de Chicago et sa banlieue. Ils sont difficiles à trouver en dehors de l’Illinois. Cependant, les expatriés de Chicago ont ouvert des restaurants à travers tout le pays proposant ce sandwich typique de Chicago.
– Le Muffuletta est un sandwich originaire de la Nouvelle-Orléans (Louisiane). C’est une création de la communauté italo-américaine basée dans cette ville : un petit pain rond aux graines de sésame garni de salami, viande, fromage et salade aux olives.
– Le Cuban sandwich est à l’origine un sandwich à base de jambon cuit, de rôti de porc, fromage, cornichons, moutarde, et de salami de Gênes garnissant un pain cubain (voir sous Cuba), le plus souvent pressé et grillé sur une plancha.

– The Polish boy (le garçon polonais) est une saucisse en sandwich originaire de Cleveland (Ohio). Il se compose d’une saucisse de porc (du genre kiełbasa) placée dans un petit pain, et recouvert d’une couche de pommes frites, d’une couche de salade de chou et d’une couche de sauce barbecue ou de sauce piquante.
Alors que la saucisse est généralement grillée, certains établissements la font rapidement frire avant d’assembler le sandwich. Le sandwich The Polish boy peut être trouvé dans de nombreux établissements de Cleveland, mais un endroit populaire se démarque celui de la Freddie’s Southern Style Rib House, connue pour sa délicieuse sauce barbecue.
– Le sandwich Jibarito est une spécialité de Chicago. C’est un sandwich fait avec bananes plantains vertes, aplaties et frites à la place de pain. Sa garniture comprend généralement de la viande, du fromage, de la laitue et de la tomate assaisonnés de mayonnaise à l’ail.
Le Jibarito original était garni d’un steak de bœuf, mais les nouvelles versions comportent d’autres viandes comme du poulet ou du porc.
C’est en 1996 que Juan-Peter Figueroa du restaurant portoricain Borinquen situé dans le quartier de Humboldt Park Chicago qui a introduit le sandwich Jibarito, en 1996, après avoir lu sur un Portoricain sandwich à substituer plantains pour le pain. Le nom est un diminutif de Jíbaro qui signifie « « peu rustre ».
La popularité du sandwich s’est étendue à d’autres restaurants latino-américains autour de Chicago, y compris les établissements mexicains, cubains et argentins.
– Le Hamdog est un sandwich américain hybride, qui se compose d’un hot-dog qui passe au travers d’une galette de viande hachée de bœuf, couvert de piments, accompagné de pommes frites, parfois surmonté d’un œuf au plat. Chandler Goff, le propriétaire du Mulligan, un bar la banlieue de Decatur en Géorgie, a inventé le Hamdog en février 2005.

– Le Hot turkey : C’est un sandwich ouvert constitué des tranches de dinde sur un pain blanc trempé dans le jus de rôti de dinde, souvent servi avec des pommes de terre en purée.
Ce sandwich est surtout préparé et servi lors du jour du Thanksgiving day qui est fêté le dernier jeudi de novembre.
– Le Jucy Lucy (ou Juicy Lucy) est un cheeseburger qui a du fromage à l’intérieur du pâté de viande hachée plutôt que sur le dessus. Un morceau de fromage est entouré de viande hachée crue. Il est cuit jusqu’à ce que le fromage fonde à l’intérieur.
Ce fromage fondu a tendance de jaillir dès la première bouchée, ainsi les serveurs avertissent toujours les clients de laisser le hamburger refroidir quelques minutes avant de le consommer pour éviter de se brûler.
Deux bars dans la même rue dans le sud de Minneapolis (Minnesota) prétendent avoir inventé ce sandwich : le bar Matt et le Club 5-8.
Ces deux bars diffèrent dans la manière dont ils écrivent ce plat sur leur carte. Le premier omet la lettre « I » dans « juicy », tandis que le second utilise l’orthographe standard.
Des T-shirts portés par le personnel du Club 5-8 arbore ce slogan « si ça s’écrit juste, c’est bien fait », tandis que la publicité du bar Matt annonce : « Rappelez-vous que si c’est correctement orthographié, vous mangez un faux ». Mais dans les deux cas, le nom de ce sandwich peu commun est assez imagé.
– Le Luther burger est un hamburger ou cheeseburger servi dans un beignet glacé au sucre à la place du petit pain à hamburger habituel (Voir Reg).
Il est servi avec du bacon grillé et des pommes frites.
Selon la légende, le Luther burger était le sandwich favori l’auteur-compositeur et producteur de disques Luther Vandross d’où son nom.
On sert le Luther burger au Mulligan, un bar de banlieue à Decatur, en Géorgie, qui sert aussi le Hamdog (Voir ce sandwich).

– Le Monte Cristo est un sandwich au jambon et au fromage (de l’emmental ou du gruyère) entre deux toasts. C’est une variante éloignée du croque-monsieur français. Dans les années 1930, les livres de cuisine américaine avaient des recettes de ce sandwich sous l’appellation « sandwich français ». Il est généralement servi avec de la confiture ou de la gelée de fruits rouges.
Traditionnellement, le Monte Cristo est plongé dans une pâte à l’œuf puis frit. Les variantes régionales peuvent comprendre des tranches de dinde. Dans certaines régions des États-Unis, il est servi grillé, dans d’autres, comme un sandwich ouvert avec seulement du pain et le sandwich assemblé chauffé légèrement sous le gril.
– Le Patty melt est un sandwich composé d’un hamburger, des morceaux d’oignons sautés et de cheddar ou fromage suisse (emmental) entre deux tranches de pain blanc (on utilise parfois du pain de seigle au levain). Dans certains endroits des États-Unis d’Amérique, le Patty melt peut consister seulement en un seul morceau de pain grillé, pain sur lequel on pose la viande et le fromage passés séparément à la poêle. Il est souvent accompagné de pommes-frites.
– Le Po’ Boy est un sandwich traditionnel de type « Submarine » (voir Sous-marin) de la Louisiane. Il se compose presque toujours de la viande de bœuf rôti. La viande est servie dans une longue baguette de pain, dont la Nouvelle-Orléans est réputée pour produire du pain français à la croûte croustillante et au centre moelleux. Et c’est justement le pain doré de la baguette qui  différencie le Po’ Boy des autres sandwichs « Submarine ».
Les versions traditionnelles sont servies chaudes et comprennent des saucisses épicées de Louisiane, de la poitrine de poulet frite, du rôti de bœuf et des pommes-frites. Ils sont généralement servis avec de la sauce mayonnaise. Des accompagnements comme du fromage, de la laitue, des tomates, des cornichons sont courants mais facultatifs.
On trouve aussi des Po’Boy avec des  crevettes frites ou des huîtres frites, ainsi que aux écrevisses frites si nombreuses en Louisiane.
À la Nouvelle-Orléans, il y a d’innombrables histoires sur l’origine du terme « Po’ Boy ». Une d’elles dit que le mot serait dérivé du français « pourboire » se référant à la pièce donnée à un garçon.
Une des meilleures boulangeries proposant des Po’ Boys est la boulangerie-pâtisserie Leidenheimer qui les sert depuis 1896. Elle est située no 1501 de l’avenue Simon Bolivar à la Nouvelle-Orléans.
Elle est située no 1501 de l’avenue Simon Bolivar à la Nouvelle-Orléans.
À la mi-novembre de chaque année se tient le festival du Po’ Boy, le long d’une artère commerciale de la rue Oak, dans le quartier de Carrollton de la ville.

– Le Primanti : Depuis 1933, les restaurants des frères Primanti à Pittsburg (Pennsylvanie) sert des sandwichs aux camionneurs. Le sandwich Primani est constitué d’une sélection de viandes grillées, garni avec des pommes frites, de la salade de chou et des tomates entre deux tranches de pain italien.
– Le Runza (également appelé Bierock, Fleischkuche ou Kraut Pirok) est un sandwich de pain à pâte levée garni de bœuf, de porc, de chou ou de choucroute, d’oignons et d’assaisonnements. Ces garnitures sont cuites à l’intérieur du pain et sous des formes diverses telles que : demi-lunes, rectangles, ronds, carrés ou triangles. Dans le Nebraska, le runza est habituellement cuit dans une forme rectangulaire. Les bierocks du Kansas, d’autre part, sont généralement cuits sous la forme d’un petit pain rond.
Le sandwich runza originaire de Russie dans les années 1800. Il se propage en l’Allemagne avant d’apparaître aux États-Unis d’Amérique.
La recette de ce sandwich a été transmise de génération en génération et se retrouve un peu partout dans les deux Amériques, en particulier en Argentine et les provinces canadiennes de l’Alberta, Saskatchewan, Manitoba.
La recette a été propagée par les Allemands de la Volga et peut être trouvée dans le Dakota du Nord et le Dakota du Sud, le Michigan, le Wisconsin, le Minnesota, l’Illinois, le Kansas et le Nebraska.
Le terme « runza » est enregistré aux États-Unis en tant que marque commerciale par le restaurant Runza dans le Nebraska.
– Le Spiedie est un sandwich courant à Greater Binghamton dans le Southern Tier (État de New York) et connu et apprécié dans tout l‘État de New York. Il se compose de cubes de poulet, de bœuf, de porc, d’agneau, de veau ou de gibier. Ces cubes de viande sont marinés une nuit ou plus dans une marinade composée d’huile d’olive, de vinaigre, d’épices italiennes et de la menthe fraîche, puis ils sont grillés sur des brochettes (Spiedie) au-dessus d’une fosse de braises de charbon de bois.
Une fois cuits, les cubes de viande sont placés dans un pain italien. Cependant, il est courant d’utiliser le pain comme gant de cuisine pour saisir la viande directement sur les brochettes. La viande est parfois généreusement arrosée avec la marinade de préparation.

– Le wrap : Un wrap est un type de sandwich fait avec un pain plat et mou enveloppant (wrapping en anglais) en rouleau des garnitures diverses. Les pains plats utilisés pour faire des wraps sont à base de farine de blé, de tortilla, de lavash ou de pita.
La garniture d’un wrap se compose généralement de tranches de charcuterie ou de viande froide, de volaille ou de poisson accompagnés de laitue en chiffonnade, de tomate en dés ou pico de gallo  (garniture mexicaine), du guacamole, champignons sautés, de lardons, des oignons grillés, du fromage, assaisonnés de sauce, comme la sauce ranch (mayonnaise, crème fraîche, herbes aromatiques, poivre et paprika) ou de la sauce moutarde au miel.
Popularisé par la restauration rapide américaine, les wraps se déclinent désormais à toutes les sauces et ingrédients locaux, aux « quatre coins » de la planète.
– Le Scooch : C’est un sandwich qui contient une sopressata chaude, du fromage primadonna sur un pain ciabatta grillé, avec du vinaigre balsamique, huile d’olive extra-vierge, poivron rouges rôtis et tranchés, des piment chiltepin.
La création de ce sandwich est attribuée au candidat républicain Will Bauer, par ailleurs consultant de restaurants à Baltimore (État du Maryland) à l’automne 2003.
– Le Sloppy Joe est un sandwich à base de viande hachée, généralement du bœuf, cuit avec de la sauce tomate, des oignons et assaisonnée.
Cette « bolognaise » est servie sur un pain rond à hamburger. Ce sandwich est semblable à un hamburger sauce chili.
– Le sandwich au bœuf wagyu : Le sandwich le plus cher du monde est arrivé à New-York en juin 2018. Il coûtait à cette époque le prix de US$ 180,00 (soit 153,00 €). Il s’agit d’un steak de bœuf wagyu grillé puis placé entre deux tranches de pain blanc sans croûte, mais bien doré.

Sandwichs de Finlande : Le Porilainen est le sandwich finlandais le plus populaire. Il est composé de tranches de pain blanc garnies d’épaisses rondelles de saucisse de porc froides agrémentées d’oignon doux coupé en dés, de cornichons, de la purée d’avocat, du ketchup, la moutarde, la mayonnaise et des crudités.

Sandwichs de France : Le jambon-beurre, un sandwich craquant fait avec de la baguette parisienne, du jambon de Paris et du beurre bien frais, de la Normandie toute proche.
Le croque- monsieur : un classique des brasseries françaises : Du pain toast grillé, du jambon de Paris et beaucoup de fromage râpé (en général, comté ou gruyère), parfois revêtu d’une béchamel ou d’une sauce Mornay (béchamel et gruyère). En version croque-madame, on ajoute un œuf au plat au top.
Grâce à leur charcuterie très diversifiée, les Français proposent une palette de sandwichs conséquente : sandwich au jambon cru, sandwich au saucisson sec, sandwich à la terrine, au pâté (de campagne), sandwich au saucisson à l’ail, sandwich aux rillettes, à l’andouille, sandwich au foie gras, etc…

Sandwichs de Grèce : A l’instar du chawarma turc, le sandwich grec a fait une percée mondiale. On le nomme le sandwich Gyro (ou Gyros),  qui est appelé « Gyro pita » ou « Gyro psomaki », selon le type de pain utilisé. Il est garni de viande qui est rôtie à la broche verticale, accompagnée de pommes frites, de tomate, d’oignon et de la sauce au yogourt.
Le sandwich souvlaki est constitué d’une brochette de l’agneau, du bœuf, du porc ou du poulet rôti sur une grille verticale posée sur un pain pita roulé, parsemé de salade, de tomate, de fromage, d’oignon rouge, d’origan et arrosées de sauce tzatziki.

Sandwichs de Hong Kong : Le Ham and egg bun, servi dans les pâtisseries de Hong Kong, est un petit sandwich au pain brioché contenant des tranches de jambon cuit et des œufs brouillés.

Sandwich ham and egg de Hong-Kong

Sandwichs d’Italie : La bruschetta est un sandwich ouvert fait de pain grillé badigeonné d’huile d’olive et frotté à l’ail, garni de tomate en dés, de basilic et de fines tranches de jambon italien. Il en existe de nombreuses variantes associant les fromages italiens, les charcuteries italiennes, salades (roquette) ou crudités.
Le cudighi est un sandwich italien rond fourré de cotechino (une saucisse de la région de Modène). Assez épicé, il est garni de légumes grillés de mozzarella fondante et de sauce tomate.

Les paninis : En Italie, un « panino » est le mot employé depuis les années 1980 pour désigner un sandwich fait de pain autre que le pain tranché, dans ce cas, les Italiens l’appellent un tramezzino ou sandwich porco.
Les types de pain blanc utilisés pour la confection des paninis sont : la ciabatta, la rosetta et la baguette. Le pain est coupé horizontalement et garni de charcuteries italiennes diverses : saucisse, salami, jambon cru ou jambon cuit, mortadelle, du fromage (gruyère, comté, feta, mozzarella), d’autres ingrédients comme de la salade (roquette) ou des crudités et des herbes aromatiques comme du basilic ou du fenouil.
Il est servi très chaud après avoir été pressé dans une presse-gril de cuisson. À l’instar des pizzas italiennes, les paninis ont conquis toute la planète et sont proposés dans toutes les villes du monde.

Le Tramezzino est un sandwich typique italien fait des tranches de pain toast blanc triangulaire dont les croûtes ont été parées, enfermant des garnitures telles que mousse de jambon, jambon cru ou jambon cuit, salami, mortadelle, salades (trévise, roquette) ou crudités diverses, olives et mayonnaise. Le tramezzino est servi comme en-cas dans les bars italiens tout au long de la journée.
Le tramezzino serait né au Caffè di Piazza Castello Mulassano à Turin où il a été conçu en alternative aux sandwiches anglais servis lors de l’high tea. Aujourd’hui, l’établissement propose plus de 40 variétés de tramezzinis.
Le mot « tramezzino » mot a été inventé par l’écrivain Gabriele D’Annunzio (1862-1938) en remplacement du mot anglais sandwich. « Tramez » signifie « entre-deux » suivi du diminutif ino (petit).

Sandwichs du Japon : Le Yakisoba pan est un pain à hot-dog farci aux nouilles frites, souvent garni de la viande de poulet ou du jambon, servi avec des cornichons et de la sauce mayonnaise.
Le sandwich Sando Katsu (sandwich se dit Sandoitchi en japonais) est une côtelette de porc désossée, panée et frite (tonkatsu), entourée de pain toast frais.

Sandwichs de Macao : Le pork chop bun est un des snacks les plus célèbres et populaires de Macao. C’est un petit pain croustillant à l’extérieur et moelleux à l’intérieur. Une côtelette de porc désossée, fraîchement frite y est introduite à l’horizontale. Le porc chop bun est toujours fabriqué à la commande. Bien qu’on ajoute rarement d’autres ingrédients supplémentaires, de la laitue ou du concombre ou du fromage y sont parfois ajoutés.

Sandwichs de Malaisie : Le Roti john est un sandwich malais dons les ingrédients sont à base d’omelette, d’oignons hachés, de la pâte sambal (purée de piment), sel et poivre, du pain ajouté sur le dessus avant qu’il ne soit complètement cuit. De nombreuses variantes comprennent des sardines ou du poulet ou du bœuf ou du mouton, garni avec de la sauce mayonnaise, de la sauce chili et d’une tranche de fromage.
La viande hachée, les sardines, les œufs et les oignons hachés sont frits dans une poêle, puis placé dans la cavité d’une baguette de pain coupés en deux. La baguette entière est ensuite brièvement passée à la poêle et elle est ensuite servie après avoir été coupé en plusieurs parties. Une variante consiste à placer la viande hachée, les oignons et la sauce à l’intérieur de la baguette, puis de la tremper dans l’œuf battu, et le tout est poêlé.

Sandwichs du Mexique :
– Les Molettes sont des sandwichs typiquement mexicains. Ils sont préparés avec du fromage à pâte fondue et d’autres ingrédients, tels que la salsa mexicaine, du jambon ou du bacon.
– La Cemita est un sandwich mexicain originaire de la région de Puebla (850 km au sud de Mexico). Il est constitué de tranches d’avocat, de viande, de fromage blanc, d’oignon et de la sauce rouge (salsa roja), placés dans un pain moelleux aux graines de sésame.
– Le Pambazo est un sandwich croustillant fabriqué avec du pain blanc trempé dans une sauce rouge épicée au poivre. Il est rempli de pommes de terre, de chorizo, de fromage blanc et des crudités dont de l’avocat.

– Le Guajolota est le nom donné à un sandwich tamal mexicain (appelé aussi torta de tamal) contenant une papillote de maïs insérée dans un pain mexicain, un bolillo (une mini-baguette à la croûte croustillante et moelleuse à l’intérieur). Très populaire dans les rues de la ville de Mexico, il peut être accompagné de divers ingrédients : jambon, bacon, blanc de poulet, crudités,…
– La Torta est un pain plat et de forme oblongue garni de viande en tranches, de la sauce tomate, et d’autres ingrédients comme de l’avocat, le poblano (piment doux), des tomates et de l’oignon. Ce sandwich est populaire dans tout le Mexique.
– Le Torta ahogada est un sandwich typique de la État mexicain de Jalisco, en particulier dans la ville de Guadalajara. Fait avec un pain bolilo (une mini-baguette appelée ici pain birote) coupé d’un côté et garni de morceaux, de porc frit ou de la viande de poulet effilochée, des haricots, du fromage, servi immergé dans une sauce à base essentiellement piment du Chili (Chili de árbol).

– Le burrito est une préparation culinaire remontant à la fin du XIXe siècle originaire du Mexique.
C’est la spécialité culinaire de l’État de Chihuahua D’invention récente, le burrito n’est pas un plat de la cuisine traditionnelle mexicaine. C’est une sorte de sandwich.
Il se compose d’une tortilla (sorte de galette) à la farine de blé garnie de divers ingrédients tels que de la viande de bœuf, des haricots, des tomates, des épices, du piment, de l’oignon, etc. On ne frit pas la tortilla, elle ne sert que d’enveloppe à son contenu.

Sandwichs du Pakistan : Le bun kebab est un sandwich qui se compose d’une galette de poulet, de pomme de terre, de viande de bœuf ou de mouton épicée et frite, servi dans un pain à hamburger ou un pain à hot-dog avec des oignons, tomate, salade verte et du chutney ou la raïta (sauce douce au yaourt et légumes).
La recette du bun kebab au bœuf et à l’œuf est bien la plus populaire. On le trouve chez tous les vendeurs ambulants de sandwichs.
Le sandwich Naan est un sandwich pakistanais assimilable au hamburger. Le pain naan (ou nan) est un pain plat au levain, cuit au four. Il est typique et populaire de l’Asie centrale, de l’Asie de l’Ouest et de celle du Sud. Les ingrédients du sandwich Naan sont très semblables à celles des hamburgers classiques, mais il est parfois fait avec du jambon.

Sandwichs des Pays-Bas :
– Le sandwich Broodje kroket est un petit pain doux contenant une croquette frite faite avec divers ingrédients fabriqués dont de la pomme de terre et de la viande hachée de bœuf et / ou de porc ou encore de la dinde. Ce Broodje kroket est généralement servi avec de la moutarde.
– Le Toastie est un sandwich hollandais composé de deux tranches de pain avec du cheddar comme fromage et du jambon cuit entre les deux, qui est ensuite grillé ou toasté.

Sandwichs de Pologne : Le Zapiekanka qui est une baguette de pain coupées en deux généralement garnie de champignons et de viande (viande hachée, jambon ou autre), de fromage et de légumes, souvent généreusement nappée de sauce tomate ou de ketchup.

Sandwichs du Portugal :
– Le Francesinha (« petite française » en portugais) est un sandwich traditionnel portugais originaire de Porto.
Il contient de la linguiça (saucisse portugaise sèche), des saucisses fraîche (chipolatas), du jambon, du steak de bœuf (ou autre viande rôtie, comme des tranches de filet de porc cuit). Le tout est couvert d’une épaisse couche de fromage qui est fondu au four. La Francesinha est normalement garnie d’une sauce à base de tomate, bière et piment. Facultatif : un œuf au plat (sur le sandwich) ou des pommes frites sont servis en accompagnement.
Une théorie sur l’origine du plat remontant aux invasions françaises au Portugal de Napoléon, affirme que les troupes françaises avaient l’habitude de manger du pain avec n’importe quelle viande et beaucoup de fromage. Il ne manquait que l’ingrédient que les habitants de Porto allaient ajouter à ce sandwich : la sauce.
De nos jours, cependant, une certaine unanimité existe pour attribuer la création du plat à Daniel David Silva, cuisinier du restaurant A Regaleira à Porto dans les années 1950. Ayant travaillé en France, il créa le plat en se basant sur le croque-monsieur français, d’où le nom.
– Le Francesinha Poveira (« petite française de Póvoa » en portugais) quant à lui est autre version. C’est un sandwich qui est fait de jambon cru, linguiça  (saucisse portugaise sèche) et du fromage, la sauce est faite avec du beurre ou de la margarine, du pili-pili (piment-oiseau), du porto ou du whisky.
– Le bifana est un plat ou plutôt un sandwich typiquement portugais et mondialement connu. Il se compose de bandes (certains disent copeaux) ou fines escalopes de porc poêlées et dorées, puis cuite lentement et à feu doux, dans une sauce à base de vin blanc de Porto, de l’ail et du persil, sauce anglaise Worcestershire, paprika, poivre blanc et sel, huile d’olive, jus de citron, laurier, parfois de pulpe de tomate et accessoirement un peu de whisky.
Une fois bien cuite, les fines tranches de viande sont placées dans des petits pains ronds à sandwich, légèrement tiédis.
Les bifanas sont généralement assaisonnés avec de la moutarde ou de la sauce blanche chaude. Ce plat préparé dans le centre du pays, au sud et les îles du Portugal. Dans la région du Nord, c’est de la longe de porc finement tranchée qui employée, cuite dans une sauce spéciale, servie dans du pain mais sans ajout de sauce.
Ce plat est généralement servi dans les fêtes populaires qui ont lieu dans tout le pays.
La région de l’Alentejo (sud du Portugal) est réputée comme étant le lieu d’origine et du meilleur bifana, qui serait né dans la ville de Vendas Novas, laquelle attire des milliers de visiteurs, en particulier dans le quartier de Boavista.
Les habitants de cette ville disent que les meilleurs filets de porc sont produits ici, grâce à une coupe de la qualité par rapport à tout autre.

Sandwichs de Puerto Rico : Bien qu’il existe de nombreuses variantes, la principale distinction de ce sandwich national qu’est le tripletta (ou tripleta), est une combinaison de trois viandes grillées : le bœuf (en général du steak à churrasco ou cubes de bifteck), du rôti de porc (pernil), du poulet (pollo).
Il existe une version tripletta burger fait de trois différentes viandes hachées.
Les condiments du tripletta peuvent inclure de la moutarde, du ketchup et de la mayonnaise, souvent combinés pour créer une sauce spéciale. Les garnitures les plus courantes comprennent de minces bâtonnets croustillants de pommes de terre, du chou émincé, de la laitue, de l’oignon, de la tomate, des cornichons et du fromage. Le sandwich est souvent terminé dans une presse à sandwich jusqu’à ce que le pain soit bien grillé.

Sandwichs du Royaume-Uni :
– Le sandwich au bacon servi avec du ketchup ou de la sauce brune.
– Le sandwich au bacon frit, œuf brouillé (scrambled egg) et fromage. C’est un sandwich de petit-déjeuner.
– Le breakfast roll : Variété de petits pains servis au petit-déjeuner, contenant des éléments tels saucisses, du bacon, boudin noir ou boudin blanc, avec du beurre,
des champignons, des tomates et du ketchup ou de la sauce brune, et parfois des pommes de terre rissolées ou un œuf sur le plat.
– Le Tea sandwich est un petit sandwich destiné à être consommés à l’heure du thé l’après-midi pour couper la faim jusqu’à ce que le principal repas. Il est habituellement constitué de fines tranches de pain blanc (des variantes avec d’autres pains, comme le pain de seigle, existent) avec les croûtes parées, légèrement beurré, contenant une du fromage à la crème fraîche ou un mélange léger de mayonnaise et comme garniture des radis, du concombre, des asperges ou du cresson. Des autres garnitures peuvent être du jambon nature ou à la moutarde, de la confiture de fruits, du carry de poulet et de la salade aux œufs durs. Le Tea sandwich peut aussi être coupé en d’autres formes décoratives avec un emporte-pièce.

– Le Bagel Corned beef : À Londres, au 159 Brick Lane, la boutique Beigel Bake propose toujours, et ce depuis 1977, le Bagel Corned beef est un pain bagel (ou beigel) rempli de corned-beef, élaboré selon la tradition juive, accompagné de moutarde anglaise.
Les bagel sont parfois recouverts de graines de sésame ou de coquelicots. Sept mille bagels par jour et de différentes sortes sont vendus dans cette boulangerie ouverte 24/24 heures.
 Le crisp sandwich (« sandwich de chips ») en anglais britannique, chip sandwich, chipwich ou potato chip sandwich en anglais américain, est un sandwich garni de pommes de terre  chips. Il peut en outre contenir d’autres ingrédients tels que beurre de cacahuètes, viande, fromage, thon, jambon, saucisson de Bologne, tomate, ou tout autre ingrédient habituel des sandwichs.
Une des préparations les plus simples consiste en deux tranches de pain avec de la mayonnaise ou de la moutarde et des chips. On doit appuyer sur la tranche de pain supérieure jusqu’à écraser les chips. Cette version est considérée comme un classique de la cuisine type des trailer parks (parc de maisons mobiles).

Sandwichs de Suède : Le Smörgåstårta est un énorme sandwich rond ou rectangulaire constitué de plusieurs couches de pain blanc ou de pain de seigle contenant des garnitures onctueuses, comme les œufs et la mayonnaise, du pâté de foie, de la mousse de jambon, de diverses charcuteries, olives, tomates, concombre, du fromage fumé et roulé, du saumon et des crevettes. Il est composé de tant de couches de pain et de garnitures qu’il ressemble à un gâteau.
Ce mets de la cuisine suédoise aussi populaire en Finlande, Islande et en Estonie.

Sandwichs de Turquie :
– Le shawarma (ou chawarma) est consommé dans le monde entier. Il a conquis toutes les rues de villes. Ce sandwich est fait d’un pain pita, enveloppant de la viande effilée de bœuf ou d’agneau ou de poulet, tranchée à la commande, des crudités (épinards, tomates, concombre, oignon,…) et agrémenté d’une sauce tahini (sauce à la crème de sésame et aux fines herbes).
– Le Döner kebab est une viande cuite à la broche verticale, normalement du veau ou du bœuf, mais elle peut aussi être mélangée avec de la viande d’agneau et parfois de la viande de poulet. Elle est ensuite servie en sandwich accompagnées de crudités diverses. Le tout est enveloppé dans un pain plat, comme le lavash ou le pain pita.

Sandwichs d’Uruguay : Le Chevito est un steaksandwich composé de filet mignon de bœuf grillé accompagné de mayonnaise, d’olives vertes ou olives noires, de la mozzarella, des tomates, du bacon, du jambon cuit, parfois surmonté d’œufs frit ou au plat.

Sandwichs du Vietnam :
– Le sandwich Banh Mi contient de la viande servie dans une petite baguette, mais elle peut contenir une grande variété d’aliments, y compris du poisson, du fromage, des œufs.
– Le sandwich Xa Xiu est constitué de porc laqué ou de canard laqué et d’herbes aromatiques.