Tarallo (cuisine italienne)

Tarallo (cuisine italienne) : Le tarallo (pluriel : taralli) ou tarallino (pluriel : tarallini) est un produit cuit au four typique des Pouilles, de Campanie, de Calabre, de Sicile et des Abruzzes.
Il est inscrit sur la liste des « produits agroalimentaires traditionnels italiens » (PAT) du Ministère des Politiques agricoles, alimentaires et forestières (Mipaaf).
Il est aussi produit dans d’autres régions d’Italie.
Description : Le produit est de forme et composition diverse selon sa zone de production. Néanmoins sa forme traditionnelle est un anneau de pâte non levée cuite au four. La pâte est à base de farine, eau ou vin, huile et sel.
Le tarallo est une sorte de grignotine que l’on trouve dans toute la moitié sud de la péninsule italienne. Sa texture craquante est semblable à celle d’un gressin ou un bretzel. On distingue deux sortes principales de tarallo :
– Le tarallo doux est parfois glacé du sucre.
– Le tarallo salé peut-être être parfois aromatisées avec oignon, ail, graines de sésame, graines de pavot, fenouil, poivre, piment ou juste du sel.
Doux et lisses, les taralli sont souvent trempés au vin.
Les taralli du commerce possèdent une forme classique en anneaux ou ovales, leur circonférence est d’environ d’un diamètre variant entre 10 – 12,5 cm. Ils sont légèrement précuits avant d’être cuits au four, ce qui leur donne une texture particulière.
Les taralli peuvent être conservés dans un récipient hermétique pendant plusieurs mois.
Une variation du tarallo consiste à faire frire une version sucrée des anneaux et les servir avec un vin de dessert sucré, ces derniers ne se conservent pas bien et doivent être consommés rapidement.
Ingrédients pour les tarallini vendus au marché : farine de blé, levure, eau, huile d’olive, graines de fenouil, poivre, sel, anis.

Tarallo aviglianese : En Basilicate (*) , il existe une variante le « tarallo aviglianese » fait avec du sucre glacé fondant, avec une coloration blanche « neige » et parfumée à l’anis.
(*) Basilicate : région d’Italie méridionale de 600 000 habitants dont le chef-lieu est Potenza, située entre la pointe et le talon de la botte italienne.

Voir Frisella.