Subéreux

Subéreux : adj.  « Subéreux » qualifie quelque chose qui est de la nature du liège.
Qui est propre au liège (vin bouchonné).

Bouchonné

Bouchonné : adj. Un vin bouchonné a le « goût de bouchon », ou plus exactement le faux-goût de bouchon. Le goût de bouchon se perçoit principalement au nez. Il gâche les plus grandes bouteilles. Odeur de moisissure, de bouchon pourri, domine le bouquet et les saveurs du vin en bouche, qui devient imbuvable. Le vrai goût de bouchon est rare. Conséquence du liège pourri ou moisi, de l’eau séjournant dans un repli de l’écorce du chêne-liège. Plus fréquents, les dégâts causés par les micro-organismes qui ont infecté les lenticelles (*) du liège et ont contaminé le vin au contact. On leur doit les odeurs et les saveurs de moisi.
(*) Lenticelle : voie d’aération dans le liège des arbres, ayant l’aspect d’une petite tache poreuse à la surface des rameaux.

 

Bouchon

Bouchon : n. m. Le bouchon est un cylindre de liège ou éventuellement de verre, de métal ou de matière synthétique servant à obturer hermétiquement les bouteilles. Les qualités de liège sont variables. Les lièges de moindre qualité sont colmatés avec de la pâte de liège. Les bouchons sont généralement légèrement paraffinés ou siliconés pour faciliter le bouchage.

– Qu’est-ce que vous regardez ? C’est la carte routière ?
– Non, c’est la carte des vins.
– C’est pour éviter les bouchons ?

Raymond Devos, humoriste français (1922-2006)