Glutamate monosodique de sodium

Glutamate monosodique de sodium : n.m.  Le  glutamate monosodique de sodium est une substance naturelle que l’on retrouve dans les algues, les haricots de soya, le gluten de maïs ou de blé et la betterave à sucre.
Il a été découvert, dans une algue kombu en 1908 par le professeur japonais Kikunae Ikeda qui breveta son invention et son procédé de fabrication qui a été breveté la même année. La production en 2003 est de plus de 1,5 million de tonnes dont 80 % seraient consommés en Asie. On évalue à 95 000 tonnes la consommation en Europe
Disponible dans le commerce sous forme d’une fine poudre blanche, le glutamate monosodique (GMS) n’a aucun goût en soi, mais possède la propriété de rehausser la saveur des aliments (exhausteur de goût) auxquels il est ajouté. Largement utilisé comme additif dans l’industrie alimentaire, il remplace aussi souvent le sel et comme agent de sapidité dans la cuisine orientale. Chimiquement, il est produit à partir du gluten.