Thanaka

Thanaka : n. m.  Le thanaka est une pâte cosmétique blanc-jaune d’origine végétale couramment utilisée en Birmanie pour couvrir le visage et parfois les bras des femmes et des filles, et dans une moindre mesure des hommes et des garçons. Son usage remonterait à plus de 2000 ans. Il s’est aussi diffusé dans les pays voisins, comme la Thaïlande. Il est produit à partir du bois de plusieurs arbres poussant en abondance en Birmanie centrale et connus collectivement comme « arbres à thanaka » : Le thanaka est traditionnellement vendu en petits rondins ou en fagots, et aujourd’hui aussi sous forme de pâte ou de poudre. La crème de thanaka est faite en râpant l’écorce, le bois ou les racines de l’arbre avec un peu d’eau sur une pierre circulaire appelée kyauk pyin, munie d’une rigole circulaire pour évacuer l’eau.
La crème est appliquée sur le visage en motifs simples, le plus courant étant un disque sur chaque joue, parfois des bandes appelées ou la forme d’une feuille : le nez étant souvent souligné en même temps. Il est parfois appliqué de la tête aux pieds. Outre sa fonction cosmétique, le thanaka procure une sensation rafraichissante, protège de la brûlure du soleil, aide à lutter contre l’acné, rend la peau douce et a une action antimycosique. Son parfum rappelle un peu celui du bois de santal.