Acide gras insaturé

Acide gras insaturé : Un acide gras insaturé est un acide gras qui comporte une ou plusieurs doubles liaisons carbone-carbone (par opposition avec les acides gras saturés qui n’ont pas de liaison C=C).
On parle d’acide gras mono-insaturé lorsqu’il n’y a qu’une seule double liaison, et d’acide gras poly-insaturé lorsqu’il y en a plusieurs.
Sources alimentaires : La plupart des huiles végétales sont riches en acides gras insaturés, notamment les huiles de colza, de maïs et d’olive. Les huiles de palme sont un peu moins insaturées et celles de coprah et palmiste sont nettement plus saturées. Les corps gras riches en acides gras insaturés ont tendance à rester à l’état liquide à température ambiante. Les acides gras insaturés cis des séries oméga-3, oméga-6 et oméga-9 comprennent plusieurs acides gras essentiels. Par exemple, l’acide linoléique, l’acide linolénique et l’acide arachidonique sont des acides gras essentiels chez l’homme.
Effet sur la santé : Certains acides gras mono-insaturés cis exerceraient une action préventive sur les maladies cardio-vasculaires, surtout avec les huiles de première pression à froid.
Cela inclut les acides gras de la série oméga-9, dont le principal est l’acide oléique, constituant principal de l’huile d’olive, qui expliquerait en partie les bénéfices santé du régime méditerranéen.
Équilibre oméga-3 – oméga-6 dans l’alimentation : L’AFSSA recommande un ratio de un acide α-linolénique (le précurseur de la famille des oméga-3) pour cinq acide linoléique (le précurseur de la famille des oméga-6). En Amérique du Nord, le ratio Oméga-3/Oméga-6 recommandé varie entre 2:1 et 1:1. Ce ratio est très différent d’une agence à l’autre dans le monde. Ces différences dépendent en partie de la population choisie comme référence. Par exemple, les Inuits consommeraient 3 fois plus d’oméga-3 que d’oméga-6, alors que pour les Japonais c’est exactement l’inverse. Ces deux populations sont connues pour présenter moins de cancers et de maladies cardio-vasculaires que la plupart des pays développés.