Boule de cuisson

Boule de cuisson : locut.  Une boule de cuisson est un ustensile métallique de taille variable, formé de deux coques qui s’ouvrent pour permettre d’immerger ensuite des plantes séchées destinées à une infusion ou d’enfermer un aliment devant être cuit à l’eau bouillante.
– Boule à thé : La boule à thé est ronde ou ovale, de la taille d’un oeuf. Elle est en aluminium ou en acier inoxydable perforé de petits trous. Remplie de thé ou d’une autre plante à infusion, elle est plongée dans l’eau frémissante que l’on vient de verser dans la théière. Elle évite ainsi la dispersion des feuilles séchées et facilite le nettoyage de la théière.
On trouve aussi des cuillères à thé, inspirées du même principe, que l’on plonge directement dans la tasse et qui serve en même d’agitateur.
– La boule à riz est une sphère en aluminium d’un diamètre de 14 cm environ, perforée de trous un peu plus gros que ceux de la boule à thé. Il ne faut la remplir qu’à moitié, car le riz peut doubler de volume à la cuisson. On s’en sert, en particulier, pour faire cuire du riz dans le bouillon d’une volaille qu’il doit accompagner.
– La boule à légumes est un panier ovale en fil de fer étamé. Ses deux demi-sphères, reliées par un crochet, permettent de retirer d’un fond blanc les légumes que l’on y a fait cuire sans avoir à décanter le fond.
– La boule à pop-corn électrique qui permet d’éclater contre sa paroi les grains de maïs.