Casse-noix

Casse-noix : n.m. Les casse-noix et les casse-noisettes sont des ustensiles servant à casser par pression les noix, les noisettes et autres fruits à coque très dure. Il s’agit le plus souvent d’une pince en acier chromé, à deux niveaux de serrage pour recevoir des coques de grosseur différente. Il existe aussi des casse-noix en bois, de forme cylindrique, équipés d’une grosse vis qui écrase la noix quand on la serre.
Cet ustensile a donné son nom à un ballet féérique de Tchaïkovski « Casse-noisette » (1892), tiré d’un conte d’Hoffmann.
Le casse-noix est un ustensile de cuisine qui permet de casser les noix, et plus généralement les fruits secs à coques comme les noisettes, les amandes ou encore les noix de macadamia.
Il existe trois types de casse-noix. Tout d’abord, il y a le système le plus ancien, dit à percussion. Ce procédé consiste simplement à utiliser une sorte de marteau pour casser la coque de la noix. La seconde méthode, la plus courante aujourd’hui, est la pince. Faite généralement en métal, elle permet de caler la noix entre deux tiges afin de faire céder la coque. Il faut toutefois bien doser la force avec laquelle on sert la pince afin de ne pas réduire l’oléagineux en miettes.
Cet ustensile peut également servir pour casser les pattes des crustacés (crabe, homard, écrevisse). Enfin, il existe des casse-noix à vis. On dispose la noix sur un socle et on vient visser un morceau de bois ou de métal par-dessus. L’avantage de ce système, peu répandu, est que l’écrasement est progressif et les cerneaux ont ainsi plus de chances d’être récupérés entiers.
Aujourd’hui, il existe des casse-noix de toutes les formes et dans un grand nombre de matériau (inox, bois, aluminium, résine, PVC, etc.).
Aux États-Unis, où des casse-noix électriques sont commercialisés, un musée a même été créé en l’honneur de ce petit ustensile de cuisine. Il se situe dans l’état de Washington.

Voir aussi Casse-noix  sous Argot de bouche.

Achetez ici et au meilleur prix votre casse-noix :