Contenance et capacité

Contenance et capacité : Volume intérieur d’un récipient, déterminant la quantité de produit qu’il peut renfermer. Dans la pratique, on parle de capacité pour les bouteilles et de contenance pour les autres récipients. La différence qui existe toujours entre le contenu nominal (contenance du récipient) et le contenu effectif (volume ou poids net contenu) a fait l’objet d’une normalisation, notamment pour les conserves appertisées, dont le poids varie à contenance égale, et pour les boissons, notamment le vin et la bière. Le signe « e » figurant sur l’étiquette signifie que le conditionneur a effectué un contrôle métrologique « e » étant l’abréviation du mot anglais estimate, qui signifie « environ »).
En cuisine, on se sert couramment de récipients usuels pour estimer le volume de certaines denrées ; la densité du produit et la possibilité de le tasser font varier son poids (ainsi, une cuillerée à soupe de farine pèse 30 g bombée, 15 g rase).
– Assiette à soupe : de 25 à 30 cl (de 250 à 300 cm3).
– Bol : 35 cl (350 cm3).
– Cuillère à café : 0,5 cl (5 cm3).
– Cuillère à dessert : 1 cl (10 cm3).
– Cuillère à soupe : 1,5 cl (15 cm3).
– Tasse à café : 10 cl (100 cm3).
– Tasse à déjeuner : de 20 à 25 cl (de 200 à 250 cm3).
– Tasse à moka : de 8 à 9 cl (de 80 à 90 cm’).
– Tasse à thé : de 12 à 15 cl (de 120 à 150 cm3).
– Verre à bordeaux : de 10 à 12 cl (de 100 à 120 cm3).
– Verre à eau : de 20 à 25 cl (de 200 à 250 cm’).
– Verre à liqueur : de 2,5 à 3 cl (de 25 à 30 cm3).
– Verre à madère : de 5 à 6 cl (de 50 à 60 cm’).
– Verre à whisky : de 20 à 25 cl (de 200 à 250 cm3).