Coup de feu

Coup de feu : locut.  Un coup de feu est le roussissement, noircissement ou autre altération (durcissement, par exemple) résultant de l’exposition brutale d’un aliment à un feu trop vif (rôti) ou d’une préparation à une chaleur trop intense (pâtisserie). Pour éviter le « coup de feu », on couvre les plats d’un papier sulfurisé beurré.
En restauration, l’expression « coup de feu » est employée familièrement pour désigner la période d’activité la plus intense, où tous les fourneaux sont allumés, où chaque membre de la brigade est occupé à son poste, alors que le service entre la cuisine et la salle doit se faire le plus rapidement possible tout en respectant les règles de dressage, de service et de convivialité.