Cuillère

Cuillère : n.f. La cuillère (ou cuiller) (mot venant du latin cochlearium signifiant « ustensile à manger les escargots ») est un ustensile de table ou de cuisine formé d’un manche et d’une partie creuse (le cuilleron), qui sert à transvaser ou à porter à la bouche des aliments liquides ou peu consistants. La cuillère est formée d’un cuilleron qui est la partie creuse, ovale ou ronde parfois rectangulaire ou triangulaire, qui est au bout du manche d’une cuillère. Le dessous du cuilleron s’appelle dos. La cuillère était autrefois en bois, en corne, en métal (surtout le cuilleron) dont le fer et l’aluminium, en argent, en vermeil ou en or. De nos jours, on trouve toujours ces cuillères mais d’autres matériaux ont fait leur apparition comme le plastique, le plexiglas ou altuglass, l’inox, la bakélite.

Les différentes sortes de cuillères de table sont :
– La cuillère de table : la plus grande pour le service.
– La cuillère à soupe ou à bouche : la plus courante. Le contenu d’une cuillère à soupe est une cuillerée de 1.5 centilitres de liquide ou 15 cm3 de capacité ou 5 grammes de fromage râpé ou 8 grammes de cacao ou café moulu ou 12 grammes de semoule, d’huile ou de crème fraiche, 15 grammes de sucre en poudre ou de sel fin ou de beurre.
– La petite cuillère ou cuillère à café, à moka. : Celle dont l’usage est quasi quotidienne. Le contenu d’une cuillère à café est de 0.5 centilitres de liquide ou 5 cm3 de capacité ou 3 grammes de fécule ou 5 grammes de sel fin ou de sucre en poudre.
– La cuillère à dessert, à glace ou à entremet
– les cuillères à usage particulier : cuillère à consommé, à huitres, à agrumes, à œuf à la coque, cuillère à moutarde, cuillère pour le sel fin ou le sucre, cuillère à pot, cuillère à poisson, à salade (des cuillères en bois ou en plastique qui ne réagissent pas à l’acidité du vinaigre), pour la sauce (à deux compartiments : pour le gras et pour le maigre), la confiture ou le miel, petite cuillère à thé
– les cuillères spécifiques : l’ancienne cuillère à absinthe (trouée pour laisser passer l’absinthe sur un morceau de sucre), à cocktail (au long et fin manche torsadé) ou à sirop (à très long manche, dite « diablotin »), pour les fruits en salade (à bec verseur), pour les olives (en bois d’olivier percé de trou), les fraises et framboises, la glace (à métal ajouré).

Voir aussi Cuillère sous Argot de bouche